Filière bois : Signature d’un partenariat entre GSEZ et Rougier

samedi 11 février 2017 Economie


Rougier, le groupe industriel français spécialisé dans la transformation et le négoce de bois tropicaux et exotiques annonce la signature d’un partenariat avec Gabon Spécial Economic Zone (GSEZ) pour la fourniture des grumes d’Okoumé.

Malgré des performances globales mitigées dues à une demande de grumes en baisse sur les marchés internationaux, l’avenir s’annonce serein pour la filiale locale du géant français Rougier. La maison-mère vient de conclure avec GSEZ, l’entreprise en charge de l’aménagement et la gestion de la zone économique spéciale de Nkok, un important partenariat axé sur la fourniture chaque année, de 110 000 m3 de grumes d’Okoumé sur une période de sept ans.

Selon les termes de l’accord, « Rougier fournira à compter du 15 février 2017 des grumes d’Okoumé destinées aux industriels installés sur la zone économique de Nkok, dont GSEZ qui est en charge de l’aménagement et de la gestion. (…) Ce partenariat entre GSEZ et Rougier s’inscrit dans le cadre d’une politique qui valorise la transformation locale du bois sur une chaîne de valeur complète(Bois légal du Gabon et transformation locale) et permettra de franchir un cap dans la deuxième et troisième transformation du bois notamment pour les domaines des matériaux de construction, des portes et fenêtres, du mobilier, etc … » pour lequel le Gabon s’est engagé avec une loi depuis 2010.

Cet accord, nouveau depuis la création de la zone économique spéciale de Nkok illustre parfaitement la dimension durable du pôle de compétitivité développé par GSEZ dont l’utilisation exclusive de bois légal géré durablement, la formation des hommes et la création d’emplois pour l’évolution de la transformation de bois sous toutes ses formes s’impose comme un enjeu majeur. Le choix de Rougier s’explique par la qualité de ses concessions et de ses équipements, sa capacité à fournir mensuellement des volumes importants de bois de qualité et pour son expertise dans la gestion responsable des forêts.

Déjà engagé dans un plan de recentrage stratégique de ses activités en Afrique, ce contrat arrive à point nommé dans un secteur où les comptes de Rougier sont en deçà des attentes de son management. Et l’entreprise se réjouit de ce contrat et projette l’impact positif que cela devrait avoir sur le rendement même de sa filiale locale.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs