Fifa/Affaire Michael Mariano Beugre : L’AS Mangasport de plus en plus dans le pétrin !

mardi 14 février 2017 Sport


Condamnée à verser 19 millions de francs CFA au joueur ivoirien Beugre Michael Mariano qui avait porté plainte auprès de la Fifa pour dénoncer le non-respect des clauses de son contrat, l’AS Mangasport de Moanda qui ne s’est toujours pas acquitté de cette somme en guise de dommages et intérêts aggrave de plus en plus son cas auprès de l’instance du football mondial.

L’ivoirien Beugre Mariano qui avait remporté son procès contre Mangasport, condamné à lui verser 19 millions de francs CFA entre décembre et janvier dernier pour non-respect des clauses du contrat, n’est toujours pas rentré en possession d’un quelconque kopeck. Toute chose qui alourdit un peu plus l’ardoise au regard des taux d’intérêts inhérents au traitement du dossier.

A en croire les dispositions du Tribunal arbitral du sport (TAS) de la Fifa, l’AS Mangasport aurait dû dédommager Beugre Mariano entre fin 2016 et janvier de l’année en cours. Ce qui n’a jusque-là pas été fait en raison d’un appel interjeté par les Miniers. « Plus Mangasport qui a fait semblant de demander au TAS par courrier les mobiles de sa condamnation alors qu’il sait ce qui lui est reproché, trainera les pas pour payer les 19 millions de dommage, plus le montant augmentera », a déclaré une source proche du dossier.

Aidé localement dans sa démarche par l’Association Nationale des Footballeurs Professionnels (ANFPG), Beugre qui vient de s’engager pour deux ans et demi avec le club phare de la première division du Qatar , Al Saad a vu dernièrement la somme de 19 millions de francs CFA à titre de dommages, passer à 20 millions de Francs CFA à cause du cumul des intérêts.

D’après la décision finale portant la notification de la Fifa et publiée le 10 février dernier, Mangasport doit s’acquitter de cette dette d’ici le 10 mars. Dépassé ce délai, le joueur de Nguen Asuku ( jusqu’en fin de saison en attendant son départ pour le championnat du Qatar), n’aura d’autre choix que de solliciter la saisine de la commission de discipline de la Fifa conformément à l’article 64 du code de discipline de l’organisation gérée par Gianni Infantino. Au-delà de l’aspect financier, le club de la COMILOG risque également gros sur le plan sportif en cas d’entêtement.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs