Fête du Travail/ARTF : Premier bilan de Justin Ndoundangoye

mardi 1er mai 2018 Economie


En présence de ses collaborateurs, après leur première participation au traditionnel défilé du 1er mai, (Ndlr : célébration annuelle de la fête du travail), Justin Ndoundangoye, Secrétaire Exécutif de l’Autorité de Régulation du Transport Ferroviaire (ARTF) a présenté son premier bilan, et ce, 6 mois après son arrivée à la tête de cette organisation.

L’autorité de Régulation du Transport Ferroviaire (ARTF), dirigée depuis octobre dernier par Justin Ndoundangoye, a participé à la fête du travail dont le thème de cette année a été : « Cohésion Sociale et Promotion de l’emploi », hier mardi 1er mai courant à Libreville. Occasion pour le Secrétaire Exécutif de cette organisation de dresser un bilan annuel à mis parcours. Lors du repas organisé pour la circonstance dans les locaux du secrétariat exécutif de l’ARTF sis à Owendo, le président du Syndicat National des Agents de la Régulation Ferroviaire, Danny Mvouma a d’entrée saluer les reformes engagées par la nouvelle équipe, particulièrement celles relatives à la formation des agents.

Pour Justin Ndoundangoye, les réalisations perceptibles depuis octobre dernier sont à mettre à l’actif de l’implication des employés de l’ARTF. Selon lui l’autorité de Régulation du Transport Ferroviaire a, sur le plan organisationnel, élaboré un nouvel organigramme avec 4 directions et des services. Il a été mis en place un référentiel de compétences, emplois et valeurs de l’entreprise. Sur le plan conseil, un projet de décret portant réorganisation de l’ARTF, un autre portant homologation et immatriculation des véhicules ferroviaires sont en cours de matérialisation. La réécriture du projet de loi portant orientation des transports terrestres, l’activisme sur le projet de loi portant réorganisation de la DGTT, les travaux de mise en place d’un nouveau règlement général de sécurité son autant d’éléments composant son bilan.

Sur le plan contrôle en rapport avec le contrat de performance 2018, il y a eu une mission de contrôle sur les agréments techniques des véhicules ferroviaires avec une mise en demeure après le déraillement du train COMILOG. Une mission d’enquête assortie d’un rapport adressé à toutes les parties, la convocation de la SETRAG. L’ouverture prochaine d’une procédure en sanction de SETRAG, la création prochaine d’une commission ad hoc des sanctions et règlements etc.
En outre, l’ARTF a organisé une conférence sur la méthodologie de diagnostic des zones instables, avec la collaboration du professeur Breul et a pris part à la conférence internationale, organisée par l’Union Internationale des chemins de fer à Djibouti avec une demande d’adhésion en cours.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs