Fête des mères : Entre célébration et doléances à Akemindjogoni

mardi 31 mai 2016 Société & environnement


La fête des mères a été célébrée dimanche 29 mai sur l’ensemble du territoire gabonais. Pour les femmes d’Akemindjogoni, un quartier situé à quelques encablures du Carrefour Léon Mba au sein de la capitale gabonaise, la fête des mères a constitué l’occasion de présenter à la Mairie de Libreville leurs préoccupations et doléances.

Impossible pour les femmes, comme cela a été le cas un peu partout dans la capitale gabonaise, de ne pas célébrer la fête des mères. Une occasion pour les femmes d’Akemindjogoni de présenter leurs doléances au bureau du Conseil municipal de Libreville. Insécurité, manque d’éclairage public, problème d’adduction d’eau et de voirie, (notamment celle menant à l’Etat-major), absence de bacs à ordure. Bref, toutes les difficultés auxquelles sont confrontées quotidiennement les femmes de ce quartier.

Ainsi, voulant apprendre à pêcher par elles-mêmes, les femmes de ce quartier sollicitent le soutien de la Mairie de Libreville, pour financer leurs microprojets et l’insertion des jeunes filles-mères. Car selon ces dernières , c’est la seule façon de les aider à "sortir de l’oisiveté" du quotidien.


3M

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs