Fête de l’Indépendance 2016 : Entre mutisme et manque d’engouement !

jeudi 18 août 2016 Société & environnement


La nation gabonaise vient de commémorer son accession à la souveraineté internationale. Un Rituel perpétré depuis 1960 ! Toutefois, on constate sans ambages que le patriotisme est valeur de moins en moins partagée au Gabon.

Depuis les années 1960, date à laquelle la nation gabonaise accède à son indépendance, le 17 août reste une date symbolique. Une date qui rappelle aux gabonais et gabonaises épris de liberté et d’amour pour leur pays leur histoire commune. Au-delà des manifestations officielles, tous les gabonais se sentaient concernés par cette grande fête qui marque l’histoire du pays.

Jadis, les gabonais célébraient cette date du 17 août avec beaucoup d’enthousiasme et d’amour pour la nation. Chacun y mettait du siens pour la réussite de cet évènement. On y sentait de l’implication personnelle. Tout le monde se préparait en conséquence, les maisons étaient en ébullition et aux couleurs du pays. Hommes, femmes et enfants connaissaient la symbolique de la fête nationale. Tout était mis en place pour la réussite de l’évènement. C’était la Fête Nationale ! Dans tous ses états.
De nos jours, le constat est que les gabonais ne trouvent plus d’intérêt à célébrer le 17 août. C’est pourquoi certains s’interrogent sur le désintérêt désormais manifesté ? La symbolique ou encore la sacralité de cet évènement n’est-elle plus perçue par le peuple souverain de la même façon ? Quels évènements peuvent-ils être à l’origine de ce manque d’engouement ? Autant de question que se pose un certain nombre de personnes qui ne comprend pas pourquoi la fête de l’indépendance n’est plus perçue de la même manière.

Pour P.S, jeune gabonais, le constat est amer. « Le peuple gabonais ne se retrouve plus dans cette fête qui passe maintenant presqu’inaperçu. Avant, on avait un patriotisme plus accentué que maintenant. Au-delà des manifestations, les populations que nous sommes se mobilisaient massivement pour la réussite de cet évènement. On se déplaçait pour assister aux parades et défilé. Maintenant on ne sent plus concerné, certainement à cause d’une volonté politique qui ne rappelle certainement pas suffisamment aux gabonais quels sont leurs devoirs ».

« Pour ma part, la faute est au gouvernement qui ne parvient pas toujours à travers des spots publicitaires rappeler l’importance de cette fête. Pour les plus jeunes, à travers l’éducation civique insister sur les valeurs de la République, les emblèmes, le sceau afin que ces symboles restent toujours dans les mémoires de tout un chacun », pense quant à sa part Julienne M.

M. Joseph, né avant les indépendances, pense que la génération actuelle, née dans les années 80 ne perçoivent pas toujours cette fête comme ceux de sa génération. La population des années 60 est amoindrie, la population est jeune à plus de 60% d’où selon lui du manque d’engouement ressenti de nos jours. Mais à son humble avis les choses devraient s’inspirer du passé car c’était une époque où la patrie toute entière la célébrait.


MI

Vos commentaires

  • Le 18 août à 15:39, par SEMA En réponse à : Fête de l’Indépendance 2016 : Entre mutisme et manque d’engouement !

    Je crois que c’est signe d’une certaine maturité.Que devons nous célébrer ?
    Même si le sens commun indiquait déjà que cette indépendance là était façon,façon (permettez l’expression), cela est désormais su de façon scientifique,car reveler au grand publique par le candidat ABA’A MINKO. Les accords que la France a fait signer à LEON MBA vidaient l’indépendance de ses attributs,et cela est consigné dans la constitution française.Entre temps la date du 17 aout n’existe même pas dans la constitution gabonaise comme l’est le 14 juillet pour la France.
    La question est alors que célébrons nous ?
    J’exhorte Gaboneco à puplier in extenso ses accords, je sais qu’ils sont classés secret défense mais vous êtes journalistes alors vous pouvez les avoir,sinon allez demander au candidat MINKO.
    Merci.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs