FEGAFOOT : La gestion opaque de Pierre Alain Mounguengui !

lundi 25 avril 2016 Sport


Porté en 2014, à la tête de la Fédération Gabonaise de Football (Fegafoot), Pierre Alain Mounguengui, présenté à tort ou raison comme le sauveur du football gabonais est dans des beaux draps ! En effet, il doit justifier l’utilisation des 900 millions de franc CFA, une subvention octroyée par la Fifa entre 2014 et 2015.

Décidément, Pierre Alain Mounguengui n’est pas sorti de l’auberge ! Hué çà et là, à la suite des éliminations des Panthères U17, U20, A et A’ des dernières compétitions africaines et pour ses promesses non tenues dont celle relative à la finalisation du contrat l’équipementier et la sélection nationale. Voilà qu’il est sommé depuis un petit moment, déjà, de fournir des explications sur l’utilisation des 900 millions du PAF FIFA, perçus entre 2014 et 2015.
Pierre Alain Mounguengui qui avait pourtant fait preuve de transparence à ses débuts, en brandissant devant les médias, le premier chèque d’un montant de 500.000 dollars américain soit 205 millions de franc CFA de la Fifa, n’a pas poursuivi sur cette lancée. D’ailleurs, les autres versements sont passés sous silence.
Selon, la circulaire N° 1463, intitulée « Fifa/For the Game. Fort the World » du 19 décembre 2014 à Zurich en Suisse, la Fegafoot a reçu 250 millions de Franc CFA le 25 mars 2015. Puis le 30 septembre de la même année, 250 autres et enfin 150 millions de Franc CFA le 24 juin 2015. Bien évident sans que cela ne transpire !
Au regard du montant de la subvention de la FIFA, pour le développement du football gabonais chez les jeunes, les femmes et même l’équipe nationale A, de nombreux férus de football ne comprennent pas l’attitude attentiste des responsables de la Fégafoot. Lesquels responsables, attendent que le contribuable finance les compétitions nationales et autres regroupements.
Et pour preuve, l’argument relatif au manque de financement a encore été brandi lors de la récente compétition féminine qualificative du championnat nationale, organisée à Tchibanga (avec des équipes des 9 provinces du Gabon, ne jouant aucun championnat dans leurs différentes localités). Lors du match aller des éliminatoires du Chan dernier organisé au Rwanda, la Fegafoot avait dans un communiqué, dit que l’état ne comptait pas débourser de l’argent pour le voyage des Panthères A’ au Tchad et craignait un forfait pour l’équipe gabonaise. Des allégations, à l’époque battues en brèche par Blaise Louembe, Ministre des Sports.
Quid Projet Goal Bikelé ?
Autre grief formulé à l’encontre Pierre Alain Mounguengui la gestion du Projet Goal Bikelé, une sorte de centre de regroupement et d’entrainement. A en croire, Moukagni Iwangou, ancien membre de la Fégafoot sous l’ère bureau Placide Engadzas, la manne destinée à ce projet a pris des destinations obscures. C’est certainement pourquoi, le site du Projet Goal Bikelé, croupit sous de hautes herbes.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs