FEGAFOOT : L’appel à la candidature du coach des Panthères, un véritable écran de fumée !

samedi 23 juillet 2016 Sport


L’appel à la candidature pour le remplacement de Jorge Costa à la tête des Panthères du Gabon lancé en début du mois en cours par le président de la Fédération gabonaise de Football (Fégafoot) Pierre Alain Mounguengui est vite passé d’acte salutaire au véritable « n’importe quoi » du point de vue de sa forme et de son fond truffé de contradictions et d’ambigüités..

Applaudi pour avoir notifié la fin du contrat de Jorge Costa et pour avoir lancé publiquement un appel à la candidature pour son remplacement à la tête des Panthères où il est décrié, le président de la Fédération gabonaise de Football(Fégafoot) Pierre Alain Mounguengui est sur le point de passer du statut de héros à celui de zéro dans l’opinion publique qui juge incongrue la manière dont le processus de recrutement du nouvel entraineur des Panthères du Gabon se déroule.

Sous d’autres cieux lorsqu’un appel à la candidature est lancé avec publication des critères du nouveau coach, la Fédération a le devoir de communiquer à chaque étape pour une meilleure lisibilité. Au Gabon cela n’a pas été le cas. Selon le communiqué de la Fégafoot du 1er au 20 juillet, il était prévu la réception des dossiers de candidatures, et du 22 au 24 juillet, l’examen des dossiers avant la délibération le 30 juillet.

A six jours de la délibération, l’opinion publque n’a toujours aucune information sur le nombre de candidatures retenues, les noms, les nationalités, les profils des postulants. Ce qui laisse à penser que cet appel à la candidature n’était que de la pure distraction d’autant plus qu’elle n’interdisait même pas au coach sortant Jorge Costa pourtant considéré comme le responsable principal des mauvais résultats en matière de football du Gabon qui vient de perdre à nouveau 10 points à l’indice Fifa (88e en juin et 98e en juillet), de se représenter.

Selon certaines indiscrétions, Jorge Costa qui serait très soutenu par quelques collaborateurs du chef de l’Etat avec ses 45 millions de Francs CFA de salaire par mois aurait même déjà paraphé un nouveau contrat d’une durée de deux ans renouvelable pour conduire les destinées des Panthères du Gabon ce, malgré son impopularité et ses mauvais résultats lors de son premier contrat.

Si les dés étaient déjà pipés d’avance pourquoi avoir gaspillé tant d’énergie des membres du Comex pour statuer sur un appel à la candidature qui a occupé les supporters des Panthères avec des calculs inutiles sur le nom du nouveau coach qui ne serait autre que celui qui était déjà là ?


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs