FEGAFOOT : Blanchard Andoume et Pierre Alain Mounguengui auditionnés par les footballeurs !

mercredi 21 mars 2018 Sport


Les candidats à l’élection pour la présidence de la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT), Blanchard Andoume et Pierre Alain Mounguengui étaient face aux footballeurs affiliés à l’Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon (ANFPG), mardi 20 mars 2018, dans le cadre de leur programme dénommé Ecoute-Action.

Après le passage de François Binet lundi 19 mars, le tour est revenu à Blanchard Andoume et Pierre Alain Mounguengui, candidat à sa propre succession à l’élection de la présidence de la FEGAFOOT, de répondre aux préoccupations des footballeurs, regroupés au sein de l’ANFPG au cours d’un échange d’une heure.

Reçu en première heure, Blanchard Andoume a présenté quelques lignes de son programme pour les 4 prochaines années s’il est élu. Il a mis l’accent sur l’autonomisation financière de la FEGAFOOT et promis de mettre à l’honneur les footballeurs et le développement du football dans toutes les catégories, au centre de son mandat.

En début d’après-midi le tour est revenu au président sortant, Pierre Alain Mounguengui de s’exprimer devant le parterre d’anciens footballeurs retenus pour l’exercice, notamment Stéphane Nguema, l’ancien attaquant Mendame, Patrick Edou Nguema etc …

Pour planter le décor, le vice-président de l’ANFPG Axel Nguema Edou, a rappelé la thématique, « la place du footballeur dans la politique de la FEGAFOOT ».
« Je suis très heureux de discuter avec les acteurs du football, nous étions vous et moi des ambassadeurs de ce pays  » a déclaré d’entrée le président sortant avant de faire savoir qu’il était heureux de répondre aux questions des joueurs.

D’attaque Pierre Alain Mounguengui a dressé un bref bilan sur la gestion des finances liées au bonus estimé à 500.000 dollars octroyé par la Fifa au Gabon. Selon lui ce bonus a contribué à la construction du nouveau siège de la FEGAFOOT, il a également servi aux clubs et aux ligues provinciales. Reconnaissant les déboires des équipes nationales dans les différentes catégories durant ses 4 ans de règne, Pierre Alain Mounguengui a présenté son bilan sur la location des sièges des 9 ligues provinciales, la formation des entraineurs licence A, des arbitres etc …La relance du football féminin a notamment été l’un de ses cheval de bataille durant 4 ans .

Admettant que beaucoup reste à faire, le président sortant a mis sur la table un projet de construction des sièges des fédérations locales dans les provinces du Moyen-Ogooué, de l’Ogooué- Ivindo et de l’Ogooué-Lolo soumis à la Fifa. Il prévoit également des compétitions de jeunes par zones, l’ouverture du centre de Bikelé etc… autant de projets pour la relance du football des jeunes.

Pour l’ANFPG, représentée par son vice-président Axel Edou Nguema, les rencontres avec les candidats ont été une réussite malgré le faux bond des candidats Bosco Alaba Fall et Efong Zolo, qui ont annulé à la dernière minute leur passage.


Pacôme IDYATHA

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs