Exonérations fiscales : Le plaidoyer de Christine Lagarde sur les pays de la CMEAC

samedi 9 janvier 2016 Economie


En visite d\’affaires au Cameroun, pays membre de la Communauté économique et monétaire d\’Afrique centrale (CEMAC), la directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), Christine Lagarde invite les pays de la sous-région à en finir avec les exonérations douanières et fiscales qui \"compromettent les recettes globales des Etats\".

Lorsque la crise du secteur pétrolier bat son plein, que les économies de la sous-région (Cemac) subissent négativement la pression de cette crise, la fiscalité peut permettre d'y faire face et d'agir positivement sur les entrées financières des Etats membres. Lors d'une récente visite au Cameroun, la directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), Christine Lagarde en a profité pour conseiller les Etats de la CEMAC. Elle invite les pays de la zone à en découdre avec les exonérations douanières et fiscales qui "compromettent" l'avenir financière des Etats.

Selon elle, "ces exonérations compromettent les recettes globales des Etats et affaiblissent la gouvernance". La pratique généralisée de l'imposition, sans demi-mesure peut à l'en croire, permettre d'éviter l'érosion de la base d'imposition et les transferts des bénéfices. Elle invite de ce fait, les Etats de la zone à poursuivre la mobilisation des ressources non pétrolières et accélérer leur évolution à un niveau de convergence communautaire de 17% contre 15% actuellement.

Poursuivant ces conseils, elle invite également les pays à prioriser le développement des infrastructures qui peuvent toujours selon elle, permettre de réduire l'ampleur des effets néfastes sur certains plans de développement. "La sélectivité dans le développement des infrastructures, basé sur leur bien-fondé économique et leur rentabilité peut aider à orienter ce travail".

Le renforcement de l'intégration sous régionale, l'amélioration du climat des affaires, les délais de dédouanement pour les exportations et importations qui connaissent une évolution mitigée en zone CEMAC n'ont pas été en marge des préoccupations soulevées par Christine Lagarde. Reste donc à savoir si les pays prendront en compte ces remarques qui cadrent avec la situation économique de l'heure.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs