Et si le bon Dieu était une femme ?

jeudi 12 novembre 2015 Speciales


Malgré, la complémentarité avérée entre hommes et femmes, la vieille et éternelle guerre relative à la nature divine persiste encore dans bon nombre d’esprits. Chacun revendiquant l’appartenance du Créateur à sa gent. Toutefois, les femmes ont un avantage incontestable dans ce débat philosophique, liée à la nature de Dieu. Elles sont les seules à porter des grossesses et à mettre au monde.

Le débat relatif au sexe des anges est aussi vieux que le monde ! Idem pour la nature de la Divinité Suprême. Est-elle féminine ou masculine ? La question demeure une équation à multiples inconnues, mais surtout insoluble, et ce, même si la gent féminine et masculine revendique l’appartenance du Créateur de l’univers. Sur la question, les Saintes écritures bibliques entretiennent le flou artistique. En effet, dans la Genèse, il est clairement mentionné « le Seigneur Dieu modela l’homme avec de la poussière prise du sol. Il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant ». Toujours dans le même livre et un peu plus loin dans le livre de la Genèse, il est déclaré sans ambages que la femme provient d’un des organes d’Adam : « l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme et il l’amena vers l’homme ». A la lumière des dites écritures, déterminer la nature divine est alors un éternel « casus belli »

Qui de l’homme ou la femme est le sexe faible ? 

Avec la promotion de l’aspect genre, les vieux démons de la misogynie tendent à disparaître, certes lentement mais surement. Aujourd’hui, sur le plan professionnel, il n’ya plus de cloisons étanches avec des métiers réservés aux hommes. Parité oblige ! Les femmes ont désormais voix au chapitre, et ce, dans tous les pans professionnels. Toutefois, il existe incontestablement un secteur dans lequel elles tiennent la dragée haute.

 Contrairement à la gent masculine, la femme est le seul être capable de donner la vie, même si certains diront qu’il faut impérativement l’apport d’un homme. Reconnaissons que sans leur constitution morphologique, il n’y a point de vie possible. Un véritable mystère pour la science ! En effet, elles gardent à l’intérieur de leur organisme les êtres humains en gestation, avec tous les risques y afférents. Les pères de familles ne nous démentiront pas. Rien que la difficile période menstruelle pour certaines, les envies et maladies pendant la période de grossesse, sans compter la tolérance, la patience et l’amour dont elles font montre sont des qualités que l’on ne retrouve pas forcément chez les hommes. S’il ne s’agit pas d’une preuve de force ultime, de quoi s’agit-il alors ? Bien malin qui pourra dire qui de l’homme ou la femme est véritablement le sexe fort !

                                          


YFI

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs