Eramet Gabon/Renforcement de la RSE : Le leitmotiv de Bruno Faour

lundi 25 février 2019 Société & environnement


Tout en se félicitant des résultats de l’année écoulée, le nouveau Représentant général du groupe Eramet au Gabon, Bruno Faour a annoncé son intention d’améliorer les conditions et cadre de vie des populations avoisinant les sites de production des deux filiales locales (Ndlr : Comilog et Setrag), lors du café de presse organisé ce lundi 25 février 2019.

Des entreprises citoyennes ! Telle est la vision à court et moyen terme de la direction générale d’Eramet Gabon, pour la Compagnie minière de l’Ogooué, Comilog et la Société d’exploitation du Transgabonais, Setrag. « La responsabilité sociétale et environnementale, RSE. Sous ce vocable se cache en fait l’ambition affichée que nos activités apportent un retour globalement positif aux populations environnant nos activités. Comilog et Setrag font déjà beaucoup dans les domaines de la santé (hôpital de Moanda, dispensaires Setrag), de l’éducation (groupe scolaire à Moanda, Ecole des Mines, subvention et transport d’élèves pour des écoles le long du chemin de fer, centre de formation Setrag à Franceville), le sport (Mangasport) et l’environnement (réhabilitation des zones exploitées et de la Moulili) et la biodiversité (Sodépal). Mais nous souhaitons aller plus loin », a-t-il déclaré sans ambages.

Ce dernier de rajouter « De très importants projets de développement, dans le respect des règles de sécurité les plus strictes et dans le respect du souhait légitime des populations d’un retour positif tant en matière environnementale que sociétale ».
Cette nouvelle politique RSE est en réalité l’implémentation au Gabon du plan « Neways », impulsé par la nouvelle patronne du Groupe Eramet, Christine Bories. Bon à savoir une réunion du comité de direction aura lieu cette semaine en terre gabonaise, avec au cœur des discussions deux sujets majeurs à savoir la sécurité au travail et la RSE.

Quid du bilan 2018 ?

D’après Bruno Faour, la moisson de 2018 a été plutôt bonne, car marquée par « (…) des résultats intéressants en 2018. Des progrès à peu près dans tous les domaines ». En atteste le record atteint par la Comilog, en 2018, qui a dépassé quatre millions de tonnes de minerais.

« (…) Les programmes des Grandes Visites des engins d’extraction et le travail de pilotage de la performance opérationnelle, dans tous les secteurs de l’entreprise, en focalisant nos actions sur la présence terrain de l’encadrement et l’autonomisation des équipes ont permis une production record de minerai brut (Tout Venant) extrait (6Mt) et un taux de marche de l’installation de traitement de minerai (laverie) au-delà des objectifs », a déclaré le Représentant général d’Eramet au Gabon.

Pour rappel, Eramet Gabon via ses deux filiales, compte pas moins de 3 000 employés et est en partenariat avec l’état gabonais depuis 30 ans.


YFI

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs