Equitation : L’appel au secours du Centre Equestre des cavaliers du Gabon !

jeudi 14 septembre 2017 Sport


Situé au quartier Mindoumbe à Libreville, le centre Equestre des cavaliers du Gabon tenu depuis plusieurs années par Mauricette et Benjamin Nodin est un cadre propice pour la pratique du sport et la promotion du tourisme et le loisir. Rongé par le temps, les infrastructures de centre Equestre des cavaliers du Gabon ont plus que besoin d’une cure de jouvence, pour le bon développement de l’équitation, un sport jusque là méconnu des gabonais.

Longtemps délaissé par les autorités sportives, le Centre Equestre des Cavaliers du Gabon qui compte une trentaine des chevaux de toutes races a reçu la visite du nouveau Ministre des Sports du tourisme et des loisirs, Mathias Otounga Ossibadjouo dernièrement. Une occasion qui a permis à ses responsables, Mauricette et Benjamin Nodin de présenter les difficultés rencontrées au quotidien.« Je suis très heureuse que le monsieur le Ministre soit venu sur le site se rendre compte de nos installations, de l’investissement de ce sport méconnu qui ne demande qu’à être connu par le plus grand nombre de Gabonais. Je pense que le Ministre a été surpris par les installations, les aires d’évolution, les boxes et toute cette vie complète de l’équitation », a déclaré Mauricette Nodin.

« A ce jour, il faut dire que ça fait deux jours que nous n’avons pas d’eaux, c’est quand même un problème puisse qu’un cheval boit entre 40 et 60 litres d’eaux par jours. Tous nos chevaux ont des abreuvoirs automatiques, nous avons effectivement monté un château d’eau, nous avons des cuves mais sans eaux ça devient un problème. Après malgré les problèmes on se bat toujours », a-t-elle ajouté. Après avoir représenté le Gabon avec son club au Mondial des clubs en France, il ya deux ans, Mauricette Nodin souhaite que le sport équestre soit reconnu par l’état gabonais avec une mise en place d’une fédération nationale. « Nous souhaitons établir un partenariat avec l’état pour avoir des personnes qui nous accompagnent et pour pouvoir présenter des gabonais au mondial des clubs » a-t-elle conclu.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs