Environnement/Urbanisation du littoral : Une préoccupation des scientifiques

mardi 20 novembre 2018 Société & environnement


Plusieurs scientifiques ont débattu, hier lundi 19 novembre courant, à l’Institut Français du Gabon sur le thème « Urbanisation & environnement littoral, les estuaires autour de Libreville (Komo et Mondah) : défis actuels et opportunités ».

Conduite par Dr Jean Jacques Braun, modérateur et par ailleurs représentant délégué pour l’Afrique Centrale à l’IRD de Yaoundé, la conférence a permis aux participants d’être édifiés sur la croissance urbaine, les risques et l’environnement avoisinant Libreville. Dr Magloire-Désiré Mounganga de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux, ANPN, a effectué un exposé inhérent à l’aménagement du territoire. S’exprimant sur les risques et les impacts de l’érosion côtière, le Dr Brice Koumba Mabert du CENDIO de l’IRSH et du CENAREST a appelé à trouver des solutions d’atténuation et de gestion de risque d’érosion côtière et ses impacts environnementaux et socioéconomiques.

Pour le Dr Christophe Leboulanger de l’unité mixte de recherche MARBEC, IRD, Sète, France qui a édifié le public sur le sous-thème Risques et impacts pollution, la proximité de la zone urbaine de Libreville avec le littoral et ses aires protégées génère un flux de polluants et de contaminants dans le milieu marin, source de risques pour les écosystèmes et les polluants. « Il importe d’en réduire les apports pour garantir à long terme l’intégrité du territoire. Le travail mené dans le cadre du programme ARC d’Emeraude (ANPN) a pour objectif de dresser un premier diagnostic des pollutions chimiques et biologiques et de cartographier la répartition des déchets notamment dans le Parc national d’AKANDA . Ce diagnostic sera une référence pour évaluer les effets des mesures de conservation et de gestion des déchets solides et liquides qui pourront être mis en œuvre » , a-t-il déclaré.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs