Environnement : Ali Bongo primé aux Etats-Unis

mercredi 7 juin 2017 Société & environnement


Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu le prix « Theodore Roosevelt Award for Conservation Leadership » pour son action en faveur de l’environnement matérialisée entre autre par la création de 20 aires aquatiques protégées.

Dans la logique de son combat relatif à la préservation de l’environnement, Ali Bongo Ondimba vient d’annoncer la création de 20 aires aquatiques protégées. Une décision qui certainement milité en sa faveur. D’où son prix obtenu lors de la récente Conférence des Nations-Unies sur L’Océan, organisée aux Etats-Unis. En effet, le plaidoyer du Président gabonais a été interpellateur en ce temps de changements climatiques. Pour lui, « la gestion durable ne peut se concevoir dans sa seule dimension de la conservation. Bien au contraire, nous l’envisageons aussi par un usage rationnel mieux à même de donner du sens à sa préservation par les populations qui en vivent ».

Depuis 2009, Ali Bongo prône pour une politique volontariste visant la protection de la nature et de la biodiversité dans le cadre du Gabon vert. A cet effet, des stratégies ont été mises en place. Objectif : gérer durablement la forêt gabonaise. C’est ainsi que dans le cadre du Gabon Bleu, le pays travaille à la restauration et à l’amélioration de son capital aquatique. Les nouvelles dispositions permettront selon les projections, d’augmenter la production durable des ressources halieutiques disponibles, tout en encourageant la création de nouveaux emplois dans le secteur de la pêche. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’un réseau de 9 parcs marins et 11 réserves aquatiques a été créé. « (…) Un effort significatif pour préserver un héritage légué par l’océan, dans l’intérêt des générations actuelles et futures, qui est aussi un puissant témoignage du soutien que vous apportez à la conservation et un symbole d’espérance pour le monde entier », ne manque pas de reconnaître, le Président directeur général de WCS, Cristian Samper, président directeur général de WCS.

« Ce prix de l’ONG Wildlife Conservation Society honore le Gabon pour son engagement constant en faveur de la protection des écosystèmes. La création des aires marines protégées s’inscrit dans une série d’actions fortes entreprises depuis 2009 et le Gabon continuera d’apporter sa part de contribution à la préservation de la planète. Cette responsabilité engage toutes les nations », a indiqué le chef de l’Etat gabonais.

Le prix « Theodore Roosevelt Award for Conservation Leadership » ?

Du nom de l’ancien président américain, pionnier de la conservation en Amérique, le prix « Theodore Roosevelt Award for Conservation Leadership », récompense les chefs d’Etat qui prennent des décisions fortes en faveur de la conservation des espèces et espaces naturels. En 2016, il avait été remis au président colombien, Juan Manuel Santos. Ce prix récompense également le leadership environnemental d’Ali Bongo Ondimba dont le pays connaît une accélération notable de la mise en œuvre de sa stratégie de développement durable qui allie la gestion raisonnable des ressources naturelles et l’amélioration du bien-être social des générations présentes et futures.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs