Entreprenariat : Et si les jeunes voulaient juste être soutenus ?

jeudi 16 juin 2016 Economie


Un peu d’aide technique, de la formation, une orientation et du soutien financier, voilà ce que recherchent bon nombre de gabonais. Leur désir d’entreprendre ne manque pas du tout

Un an de formation en entreprenariat orienté vers les jeunes des classes de seconde et de première des lycées et collèges de Libreville, la formalisation des projets d’entreprenariat « fonctionnels », une levée de fonds puis la fabrication d’un produit commercial, bref, demandez aux jeunes qui ont pris part à la formation « Mini entreprise » mise en place par Junior Achievement Gabon en partenariat avec Citibank et la Société des Brasseries du Gabon (Sobraga), ils vous répondront tous que c’était une expérience enrichissante.

Gestion d’une mini entreprise, finance, gestion des ressources humaines, comptabilité, organisation des réunions, techniques de choix d’un produit, rédaction d’un rapport, étude de marché, en somme, les jeunes scolarisés ont eu droit à une formation relative à « tous les aspects de la gestion d’une entreprise ». Ce type de programme leur a permis de faire valoir leur projet, développer leurs personnalités et leurs initiatives d’entreprenariat. Certains se sont même découverts des talents. Mais sans soutien, rien ne peut se concrétiser.

Au total, 223 jeunes issus de douze établissements : le lycée technique national Omar Bongo, lycée Mabignath, lycée d’Etat, Cours secondaire Ambourouet, lycée d’Application Nelson Mandela, lycée Sainte-Marie, lycée public de Bikélé, lycée Arissani, collège Quaben, lycée de Diba-Diba. Près de 80% de présence selon le responsable du projet. Contrairement à l’année passée, « cette année, l’effectif a été doublé », explique le responsable du projet. Une réussite qui réjouit la directrice générale de Citi Bank et la directrice exécutive de JA Gabon.

Encore des difficultés

Mais « Il y a quand même encore des difficultés », fait remarquer le responsable du projet. Trop de parents sont encore réticents devant le programme. De même, le programme ne s’accorde presque pas aux programmes scolaires des établissements en compétition et à mi-parcours, trop des jeunes se démotivent souvent. Voilà autant de difficultés que JA Gabon doit surmonter pour diffuser plus largement ce programme qui ne poursuit qu’une seule ambition, motiver les plus jeunes à l’entreprenariat dès le lycée.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs