Emprunt obligataire : La satisfaction des autorités gabonaises !

vendredi 15 décembre 2017 Economie


A la recherche de 100 milliards de francs CFA, l’Etat gabonais a atteint son objectif, lors de l’emprunt obligataire, lancé il y a quelques semaines sur le marché des capitaux. En effet, à la clôture de l’opération, plus de 130 milliards de francs CFA ont été collectés.

Conduite par le bras séculier du Groupe marocain Attijariwafa Bank, Attijari Securities centrale Africa (ASCA) et la Banque Gabonaise et française internationale (BGFI Bourse), l’emprunt obligataire récemment lancé par l’Etat gabonais qui avait fixé la barre à 100 milliards de francs CFA a été un franc succès. Et pour cause, 131 milliards de francs CFA ont pu être levés, avec un taux de souscription à la clôture de 131,39%. L’opération a attiré des investisseurs de divers pays et régions notamment du Gabon, Cameroun et Togo.

Selon le Ministère de l’Economie, « l’émission a permis d’apurer partiellement l’encours des moratoires intérieurs et d’assainir le bilan des banques locales via un mécanisme de compensation, pour un montant de 64, 468 milliards de francs CFA et de dégager des ressources, d’un montant de 66,920 milliards de francs CFA pour le financement des dépenses du Plan de relance économique (PRE) ». L’argent collecté a notamment permis de revisiter certains projets inscrits au budget 2017. Un énième coup de maître financier qui garantit peut-être la solvabilité de l’Etat alors que certains critiques affirment le contraire.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs