Embargo sur le ciment étranger : Quel avenir après deux ans de coup de pouce à la filière locale ?

mercredi 24 juillet 2019 Economie


Prise fin juillet 2017, en pleine tempête pendant le scandale relatif à l’importation frauduleuse de ciment au Gabon par l’entreprise Foberd-Gabon, au bénéfice de la société Sericom-Gabon, la mesure d’interdiction d’importation au Gabon de ciment étranger a atteint sa maturité à la date du 22 juillet 2019 soit, deux ans après la période impartie.

Elle avait été présentée par le Ministère du commerce comme une réponse « temporaire » et nécessaire pour permettre de « relancer le tissu industriel de la cimenterie (gabonaise) dans la droite ligne de la politique d’industrialisation du pays ». Elle, c’est la mesure d’interdiction d’importation de ciment étranger au Gabon, prise fin juillet 2017 et arrivée à maturité il y a quelques jours. Cette mesure avait pour but, selon l’objectif fixé par le Ministère du Commerce, de réguler la filière de la cimenterie nationale de sorte à protéger les investissements existants notamment locaux, maintenir les emplois et en créer des nouveaux, garantir une protection du consommateur et du pouvoir d’achat avec en prime, un suivi sur le circuit de distribution.

Si l’on peut reconnaître que certains de ces objectifs ont été atteints avec brio notamment en raison des belles performances enregistrées au niveau de la production locale de ciment soit, 900 000 tonnes de production en 2019 soit, 52,2% de hausse, pour un besoin global du marché local de 600 000 tonnes par an, il reste que cette embellie est en partie due à cette mesure. La question qui transparait donc à la suite de ce constat est celle de savoir si cette mesure perdurera vu que l’embargo sur l’entrée au Gabon du ciment étranger a normalement pris fin il y a seulement quelques jours.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs