Eliminatoires Mondial 2018 : Des Panthères sans griffes face au Maroc

lundi 10 octobre 2016 Sport


Les Panthères du Gabon ont livré une pâle copie face aux Lions de l’Atlas du Maroc en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018 au stade Rénovation de Franceville (0-0).

Alors que beaucoup de supporters attendaient du beau spectacle et des buts, c’est un match terne et vide de contenu que les Panthères du Gabon ont livré face au Maroc samedi 8 octobre au stade Rénovation de Franceville dans le cadre de la première journée des éliminatoires du Mondial Russie 2018.

Amené par son capitaine Pierre Emerick Aubameyang, le Gabon qui jouait pourtant à domicile avec le gros de son effectif a déçu ses supporters. Marqué pourtant par l’absence de près de 6 de ses cadres parmi lesquels Mehdi Benatia, le Maroc tactiquement en place a donné du fil à retordre à l’équipe gabonaise.

Malgré la présence du ballon d’or africain Pierre Emerick Aubameyang, de l’ancien meilleur buteur de l’ensemble des championnats du Maghreb Malick Evouna en attaque, du milieu de terrain de la Juventus Mario Lemina et celui de Sunderland en Premier League Didier Ndong Ibrahim, le Gabon ne s’est à peine créé qu’une seule occasion nette de but durant toute la première période.

En effet, à part l’action menée par Malick Evouna qui a permis à Aubameyang de s’offrir une occasion de la tête repoussée par le gardien marocain, le Gabon s’est révélé trop approximatif sur le plan tactique devant la roublardise du coach Hervé Renard du Maroc.

En milieu de terrain, aucune passe lumineuse n’a pu être délivrée par Kanga Guelor à Pierre Emerick Aubameyang souvent obligé de dézoner pour essayer de toucher des ballons dans des conditions difficiles. Bénéficiaires de plusieurs ballons arrêtés (coup- francs et corners), les Panthères n’a pas su les exploiter pour contourner le bloc défensif des Lions de l’Atlas.

Ennuyeux pour certains et plaisant pour d’autres, le match ayant profité au Maroc qui rentre au bercail avec un précieux point a permis tout de même à des joueurs comme André Biyogo Poko converti en latéral droit, Johan Obiang, Bruno Ecuele Manga, Aaron Appindangoye, Merlin Tandjigora et Didier Ovono de tirer leur épingle du jeu avec une prestation appréciée par plus d’un supporter.

Accusé d’être limité tactiquement, Jorge Costa n’a pas échappé aux critiques des supporters ayant fait le déplacement au stade de Franceville. Ces derniers ont appelé le sélectionneur des Panthères à trouver des solutions dans les plus brefs délais avant le prochain match des éliminatoires du Mondial 2018 contre le Mali.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs