Elimination des Panthères du CHAN : Le coach Stéphane Bounguendza sous le feu des critiques

mardi 26 janvier 2016 Sport


Après l\’élimination du Gabon à l\’issue de la défaite 4-1 des Panthères A\’ devant les Eléphants de Côte d\’Ivoire, dans l\’ultime match de poule du Championnat d\’Afrique des Nations(CHAN) Rwanda 2016 dimanche dernier, les fans de l\’équipe nationale et certains dirigeants du football gabonais demandent purement et simplement le limogeage du coach Stéphane Bounguendza, à qui bon nombre de férus du ballon rond attribuent le parcours catastrophique des Panthères.

Accusé d'avoir sélectionné une bande de copains, en manque de temps de jeux ou diminués physiquement par des blessures, le coach des Panthères A', Stéphane Bounguendza et ses poulains ont plié bagage du CHAN Rwanda 2016, dimanche dernier, à l'issue d'une sanglante défaite 4-1 face à la Côte d'Ivoire. Avant cette raclée, les Panthères A' ont été battu par le pays hôte (1-0) et ont fait match nul blanc (0-0) face au Maroc. Au regard de ce minable parcours, de nombreux fans et techniciens du football gabonais pointent un doigt accusateur vers Stéphane Bounguendza, ses mauvais choix dans la sélection des joueurs et son manque d'autorité sur l'effectif. En effet, après l'élimination du Gabon au CHAN, il règne une atmosphère orageuse et un sentiment de honte dans les milieux sportif gabonais.

La colère des supporteurs

Selon les supporters des Panthères, rencontrés par la rédaction de Gaboneco, le limogeage de Stéphane Bounguendza à la tête des Panthères est une condition non négociable. " Le Gabon n'a plus été ridicule en compétition africaine depuis plusieurs années. A cause des mauvais choix de Bounguendza, nous voila à la case de départ. Il n'ya rien à faire la Fédération gabonaise de football doit maintenant et vite se séparer de Bounguendza ",a déclaré John Makouma Ndinga, interviewé au boulevard Triomphal de Libreville.

En partance pour le Rwanda et malgré des conseils et suggestions, Stéphane Bounguendza a clamé haut et fort qu'il assumait ses choix. Des choix préjudiciables ! Vu que les Panthères A' arrivés jusqu’en en quart de finale à la précédente édition, organisée en Afrique du Sud, ont été cette fois-ci éliminés dès le premier tour et sans aucune victoire. Pour le président de la Fédération gabonaise de Football, Pierre Alain Mounguengui : "Le coach Bounguendza a été reconduit à la tête de l'équipe nationale A' parce qu'il avait fait des bons résultats au dernier CHAN en Afrique du Sud".

Puisque les résultats n'ont pas suivis à cette édition du Chan, alors que le Gabon faisait office d’outsider, Stéphane Bounguendza, également entraineur en équipe nationale A, aux côtés de Jorge Costa et Aubame Yaya, est appelé à déposer son tablier, pour ainsi respecter la logique du patron de l'instance faitière du football gabonais. Lequel patron a aussi reconnu que les Panthères A', titulaires ou sur le banc n'étaient pas à la hauteur de l’enjeu.

Quand les mêmes bêtises se répètent ! 

Comme si la piètre prestation au CHAN Rwanda 2016 ne suffisait pas, le coach Bounguendza n'a pas pu gérer ses joueurs. En effet, 5 d'entre eux sont rentrés ivres à l'hôtel de l'église catholique, leur lieu de casernement, dans la région de Butare. Plus grave en compagnie d'une femme sur les coups de 10 h du matin. En état d'ébriété avancé, les 5 indisciplinés ont proféré des insultes, sous le regard étonné et perplexe des joueurs issus des délégations camerounaises et congolaises (RDC) , logés au même endroit.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs