Election couplée : Jean Eyeghé Ndong n’y prendra pas part !

vendredi 24 août 2018 Politique


L’ancien Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, aujourd’hui opposant et soutien inconditionnel de Jean Ping a déclaré hier, jeudi 23 août à sa permanence sise au quartier Nkembo, dans le deuxième arrondissement de la commune de Libreville, ne pas être partant aux élections couplées à venir.

C’est le 6 octobre prochain que se tiendront les élections couplées, (Ndlr : législatives et locales) au Gabon. Alors que de nombreux politiques affûtent leurs armes en prélude aux prochains scrutins électoraux, dans les rangs de l’opposition l’heure est au dos rond. Certains de ses membres s’y opposent farouchement faisant prévaloir l’actuel climat politique tendu. Jean Eyeghe Ndong, ancien Premier ministre de feu Omar Bongo Ondimba, fait partie de ces opposants qui s’insurgent contre le modèle desdites élections, voire la gestion politique. Lesquels opposants considèrent qu’il s’agit d’une « activité humaine qui se veut sérieuse et noble et portant en elle les valeurs de patriotisme, dignité, justice, morale… ainsi que les convictions ».

Une image qui remet en cause le modèle politique pratiqué au Gabon, et ce, « malgré l’arsenal des lois et des institutions existantes » dont la Constitution de la République.
Face au cafouillage existant et devoir de mémoire, l’ancien Premier ministre, soutien de Jean Ping, dit ne pas être partant pour les élections couplées du 6 octobre prochain. « Ma position est donc claire ! Comme pour les législatives, je ne saurai prendre part aux élections locales annoncées pour le 6 octobre », a-t-il affirmé au cours du point de presse tenu à sa permanence sise au quartier Nkembo, dans le deuxième arrondissement de la commune de Libreville. L’ancien Premier ministre regrette le temps de la vraie politique et refuse de s’inscrire dans une inconstance politique marquée par la banalisation des droits concitoyens.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs