Education : Les franchises encore violées !

vendredi 18 mars 2016 Speciales

Plus d’une centaine d’élèves et deux membres de la Confédération nationale des syndicats de l’éducation, Conasysed arrêtés, hier jeudi 17 mars, dans l’enceinte du Lycée Georges Mabignath par les forces de l’ordre.

La Conasysed observe un mouvement d’humeur depuis des mois et mène actuellement une campagne de sensibilisation pour exiger le respect des droits et libertés syndicales. Au préalable les membres de la Conasysed ont effectué une série de démarches. C’est donc à la suite de tout cela que la Conasysed a entamé une tournée de sensibilisation dans les différents établissements de la capitale gabonaise et de l’intérieur du pays. D’où la présence hier des membres de la Conasysed au Lycée Georges Mabignath.
Seulement, les choses ne se sont pas passées comme prévues ! A en croire, de nombreux témoignages, les enseignants et élèves présents dans l’enceinte du lycée ont été assailli
par les forces de l’ordre. Lesquelles forces de l’ordre ont effectué une descente surprise, mais surtout musclée. Et comme il fallait s’y attendre cette descente a suscité le courroux des élèves téméraires, (certainement du fait de la jeunesse) qui se sont interposés. S’ensuivra des heurts entre force de l’ordre et élèves. Nul ne peut dire si cette descente résulte d’un coup de fil de la responsable de l’établissement. Dans tous les cas, il s’agit là d’une violation flagrante des franchises scolaires. Une attitude pourtant fustigée, mais devenue tellement récurrente. On en veut pour preuve, les différentes violations des franchises de l’Université Omar Bongo de Libreville.


LAO

Vos commentaires

  • Le 18 mars à 16:19, par prudence En réponse à : Education : Les franchises encore violées !

    Tout être humain a droit au respect de sa vie et à l’intégrité physique et morale de sa personne.
    Nul ne peut être privé arbitrairement de ce droit.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars à 16:13, par junior En réponse à : Education : Les franchises encore violées !

    Toute personne a droit à la jouissance des Droits et Libertés reconnus et garantis dans la présente Charte sans distinction aucune, notamment de race, d’ethnie, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs