EDITO :Mborantsouo va-t-elle déclarer Ali vainqueur ?

lundi 19 septembre 2016 Speciales


Plus que quelques jours, pour ne pas dire heures, et l’on devrait savoir qui d’entre Ali Bongo Ondimba et Jean Ping est celui qui a le plus reçu les suffrages des compatriotes gabonais. Sur certaines langues sont suspendues des paroles allant dans le sens d’un bis- repetita de l’année 2009 qui vit la Cour constitutionnelle, attribuer, sans détour, la victoire au président sortant du Gabon, alors qu’aujourd’hui, nombreux sont les Gabonais qui pensent que les lignes ont bougé et que le vote des citoyens ne devrait souffrir d’aucune ambiguïté. Histoire d’interpeller sur la nécessité qu’il y a pour la Haute Cour de respecter les résultats issus des urnes.

Et si c’était Ali Bongo Ondimba le vainqueur ? Pourvu que cela ne souffre d’aucune contestation au vu des originaux des procès-verbaux signés par les différentes parties et dont les observateurs internationaux sont depuis détenteurs. Dans le cas où Jean Ping était, lui, déclaré vainqueur du scrutin du 27 août dernier, que le camp du pouvoir et ses alliés s’en accommodent si tant est que c’est le droit et le droit tout seul qui a été dit comme c’est le souhait de tout le monde, à commencer par les acteurs politiques eux- mêmes.

Au- delà de la victoire de l’un ou de l’autre, l’on devrait comprendre que c’est le Peuple et la Démocratie qui doivent sortir enfin gagnants dans un univers où la bonne foi ne court pas encore les rues. C’est vu sous cet angle que la présidente de la Cour constitutionnelle est très attendue, et par ses compatriotes, et par la communauté internationale qui tient à tourner le dos à des préjugés allant dans le sens de la considération des propos tenus à Dakar par l’ancien chef d’Etat français Jacques Chirac pour qui la démocratie était un luxe pour l’Afrique. Ceci pour affirmer qu’il y a des risques énormes à voler son vote au Peuple. Puisque c’est lui qui devrait aujourd’hui plus qu’hier, « cf l’homme à l’état de nature de Jean- Jacques Rousseau », conférer son autorité aux gouvernants pour que ces derniers agissent avec légitimité et « force ». Ne pas le comprendre suppose que l’on veuille mettre le feu aux poudres si l’on s’en tient au fait qu’il fait dans ce cas appel, soit à la revendication avec tout ce que cela comporte de dangers pour la société, soit à la violence déconseillée certes, mais qui reste parfois le dernier recours pour qui ne trouve pas de terrain fertile à l’expression autre que celle- là.

Marie- Madeleine Mborantsouo est devant, disent nombre de Gabonais qui n’ont pas entièrement tort lorsque l’on remarque les pesanteurs liées à la coutume et à la familiarité, un dilemme cornélien qui risque de l’amener sans sourciller pour déclarer une nouvelle fois, comme elle l’avait déjà fait en 2009, Ali Bongo Ondimba vainqueur, même si les contestations de sa victoire provisoire sont fondées. C’est ici qu’elle devrait comprendre qu’elle a comme qui dirait rendez- vous avec l’histoire et qu’elle devrait de ce fait considérer à la suite de Jean Ping que 2016 n’est pas 2009.

Non pas qu’il faille accorder la victoire à ce dernier s’il ne la mérite point, mais qu’il y a aujourd’hui nécessité de s’arrimer aux standards internationaux qui tiennent compte de l’observation de la Démocratie, il n’y a qu’à se souvenir des recommandations du sommet de la Baule convoqué par François Mitterrand qui se résumaient en substance à la phrase : « Plus d’aides sans démocratie ». Le Gabon qui tient à entrer par la grande porte dans le concert des nations du XXIème siècle s’en trouverait mal s’il venait à déroger à ce principe devenu sacro- saint aux yeux des occidentaux et du monde entier. Et pourtant, comme l’avance Pierre-Claver Akendengué, « tout Peuple est considérable ».


Dounguenzolou

Vos commentaires

  • Le 23 septembre à 13:08, par solange En réponse à : EDITO :Mborantsouo va-t-elle déclarer Ali vainqueur ?

    Ali Bongo sache qu on s en ficha de qui est ton adversaire, même si c’était qu un agriculteur...Vous pouvez inventer des histoire concernant Ping vous pouvez tout faire. On s en fout ! On veut juste que tu partes on ne veut plus de toi... pardon laisse le Gabon tranquille.Au fond vous savez que vous avez perdu.essayez de laisser le pourvoir vous allez remarquer que tous les gabonais seront grave en joie. Pour votre conscience laissez le Gabon.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre à 16:19, par natty dread En réponse à : EDITO :Mborantsouo va-t-elle déclarer Ali vainqueur ?

    ô rage, ô désespoir !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre à 13:24, par jean bille En réponse à : EDITO :Mborantsouo va-t-elle déclarer Ali vainqueur ?

    l’interview de mborantsouo à jeune afrique dit bien de quel côté penche la décision de maborantsouo-juge inique. alors que le recours est limité à la requête de jean ping appelant à statuer sur le recomptage et l’authentification des pv du du haut-ogooué ; voilà que mado et sa cour en étendent les limites aux provinces du woleu-ntem, et autres pour satisfaire au besoin d’ali bongo d’y ajouter des procédures aussi illégales que dilatoires ; dans le seul but de créer autant d’écrans de fumée contre une vérité dont les faussaires ne veulent pas. le plus triste est que la fragile cohésion nationale, difficilement en construction, volera en éclats en raison des magouilles commises dans le haut-ogooué, par des altogovéens, en faveur d’un pouvoir altogovéen privilégiant la domination des altogovéens sur d’autres ethnies, au moyen d’une décision partisane prise par une altogovéenne ethnocentriste.l’histoire le retiendra ainsi. il est à craindre que l’histoire, à son tour, n’enfante, à son tour les terribles, effroyables et innomables démons de la destruction et de la désunion auxquels maborantsouo, ali bongo ondimba, et autres antidémocrates sacrifient,injustement, les gabonais et le gabon !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre à 09:33, par serges dry En réponse à : EDITO :Mborantsouo va-t-elle déclarer Ali vainqueur ?

    mon cher ali bongo trop de faux dans ton entourage meme clui qu on disait qu il est nul et autres vieux demisionnent par leur inteligeance ont constatés que tu est dans le mauvais coté et que tu écoutais les gens qui vous roulent dans la farine les escros,de peur que vous leur demande les comptes !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre à 09:25, par serges dry En réponse à : EDITO :Mborantsouo va-t-elle déclarer Ali vainqueur ?

    bjr a mon a vieles pedegiste comme mr oyiba et ali ackba qui veulent faire du gabon un pays de coruption le premier cité qui a envoyé des sommes d argent au ghana pour acheter et l autre a envoyé en france malheureusement tous ces realitée est sur nos video la mème chçse avc des urnes bourées,l autre a eu raison de demander aux pdegistes qui voulaient démisionnés d y resté et se faire espionner voila...sur 60035 d ecart des voix entre mr ping et mr ali,mes cher grd frere c est vous qui serez a l origine de ce qui arrivera du gabon saviez vous pas a 1h du 28aout 2016 les gabonais avaient deja les resultats ? grace au professionalisme des uns et autres tandis que les pdegistes cherchaient encore a tripatrouiller...vu de cette maniere d y fonctionné vous exposez les atogoveens et les redent ignorant a etre tjr la province prof militaire sous officié.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre à 08:45, par Mabemane En réponse à : EDITO :Mborantsouo va-t-elle déclarer Ali vainqueur ?

    Nous allons dans un faux suspense, la presidente de la cour a repondu a Jeune Afrique qu il est rare qu elle inverse les resultats de la CENAP. C est dire qu elle proclamera Ali vainqueur. Les pv detenus par la CENAP ne seraient plus les originaux sortis des urnes. Donc la cour lira sa verite a base des faux pv. Voici pourquoi la communaute internationnale n est pas acceptee au recomptage de la cour.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs