Edito : Le Projet Graine est-il un argument de campagne ?

lundi 20 juin 2016 Speciales


A l’allure où vont les choses, de nombreux Gabonais se demandent si certains actes posés en cette période de précampagne, ne sont pas de trop. Tout le monde sait qu’en matière agricole par exemple, lorsque l’on a enfui des grains en terre, il faut un temps pour les voir germer. Se précipiter suppose que l’on a en tête d’autres desseins.

D’aucuns estiment qu’il était trop tôt d’aller sur les champs dans lesquels ont été mis en terre, il y a seulement quelques mois, des plants qui ne poussent pas tous au même moment. Des spécialistes de l’agriculture nous apprennent que le Projet Graine a été pensé pour tenter de lutter contre l’importation massive des produits agricoles étrangers qui font dépenser au bas mot à l’Etat annuellement entre 300 et 400 milliards de francs CFA. N’est-ce pas trop ? Et, c’est ce qui doit nous conduire à dire que Graine ne doit pas être conçu comme une mince affaire, juste bonne pour l’exhibition, car s’il s’agit évidemment de nourrir les populations, cela nécessite d’être pris très au sérieux. Non pas que nous voulions avancer que ce ne l’est pas pour les autorités, mais faut-il encore que l’on prenne tout le temps qu’impose la semence, la pousse et les récoltes pour oser nous prononcer sur le bilan objectif de Graine. Surtout que les commentaires de beaucoup de gens affirment qu’il y avait mieux à faire. Ont-ils raison ?

Que dire à tous ceux qui pensent que la récente tournée du Président de la République dans la Ngounié intégrait sa stratégie de conquête de l’électorat ? Sinon, les rassurer qu’il n’en était rien. Mais, cette réponse est- elle suffisante quand on sait ces dames et hommes dubitatifs de diverses catégories sociales dont celles ayant un rapport avec l’agriculture ? Il faut aux conseillers du Chef de l’Etat réfléchir au moment et à la communication qu’il faut avoir en pareille circonstance, car il est vite venu à l’esprit de plus d’un que de nombreuses manifestations ont une odeur de campagne. Ce qui n’est pourtant pas en réalité souvent cela. Et les médias dans tout cela ? Comment doivent-ils présenter l’évènement, surtout quand on les dit être des instruments de propagande ?

Certes, le présenter comme une façon pour le Président de la République d’aller se rendre compte de visu de l’avancement ou de l’évolution du Projet qu’il vient de lancer est normal, mais répondre à la question de savoir pourquoi l’on a précipité sa venue sur le terrain ne nous parait pas être chose aisée. Il faut en cela avoir une vision futuriste en se disant que comme la plupart des Projets avant lui, Graine peut capoter par le fait des Hommes, infrastructures ou encore financements. D’où la prudence avec laquelle il mérite d’être de tout temps présenté pour ne pas que cela se retourne contre les autorités qui ont pourtant eu l’ingénieuse idée de réfléchir à la question de comment limiter la dépendance alimentaire vis- à- vis de l’étranger.

Ceci n’est qu’une restitution de ce que pensent certains Gabonais de la récente visite d’Ali Bongo Ondimba dans la Ngounié. Tout en encourageant l’initiative de ce dernier et de toute l’équipe gouvernementale, des Gabonais restent attachés à une certaine prise en compte de leurs opinions par les autorités à qui ils n’hésitent plus à demander de faire la différence entre ce qui relève de la pure politique politicienne et ce qui s’inscrit dans la gestion à proprement parler de la cité au sens où le concevaient les Alexis de Tocqueville, Aristote et autres Hippodamos de Milet. Nous croyons savoir que ces derniers s’opposent désormais à tout ce qui tape- à- l’œil pour ne privilégier que ce qui a ou est sûr d’avoir dans un avenir proche ou lointain des résultats probants. N’ont-ils pas raison de s’interroger sur ce qui relève de leur avenir et de celui étroitement lié de leur progéniture, du pays, allions-nous dire ?


Dounguenzolou

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs