Economie /Atelier : L’ANPI sur les Partenariats Publics Privés !

mercredi 7 février 2018 Economie


Avec un programme étalé sur trois jours, l’Agence Nationale de Promotion des Investissements du Gabon, dirigée par Nina Alida Abouna a lancé hier dans ses locaux sis au centre ville de la capitale gabonaise, un atelier de sensibilisation et de renforcement des capacités sur les Partenariats Publics Privés (PPP).

Animé par des experts du cabinet international CPCS, spécialisé entre autres en matière de PPP, recruté avec l’appui de la Banque Mondiale dans le cadre du projet pour la promotion des investissements et de la compétitivité, le séminaire de sensibilisation et de formation dédié aux hauts cadres de l’administration publique et parapublique sur les Partenariats Public-privés a été lancé mardi 6 février 2018 par l’Agence Nationale de Promotion des Investissements du Gabon, dirigée par Nina Alida Abouna.

Intervenant dans le cadre du coup d’envoi des travaux, la Directrice de l’ANPI Nina Alida Abouna a indiqué que cette initiative vise à accompagner la politique économique du gouvernement et à garantir les conditions qui rendent plus attractif l’environnement des affaires.

En effet, cette activité permet aux différentes administrations de bénéficier d’une formation théorique et pratique sur les avantages et les inconvénients de cette forme de montage et de financement de projet, ses spécificités juridiques et la typologie des projets adaptés à ce type de partenariats et des différentes variantes qu’elle peut prendre selon la nature des risques à partager.

Pour la journée d’ouverture, les deux experts du Cabinet CPCS Stéphane July et son collègue Patrick Sergant ont mis l’accent sur le diagnostic de l’environnement institutionnel et légal des PPP au Gabon et de l’analyse du portefeuille projet PPP au Gabon, l’ identification des informations sur les projets de PPP et l’ obtention d’un accord sur la méthodologie pour évaluer les projets sont autant des sujets abordés.
« Cet atelier permet de faire une revue de l’environnement des PPP du Gabon. Nous sommes là aussi pour proposer des éléments qui permettront de doter le Gabon d’un environnement plus compétitif en matière de PPP. Ceci dans plusieurs secteurs de l’économie, l’énergie, l’accès à l’eau, le secteur du transport, les secteurs sociaux pour les besoins des populations  » a déclaré Stéphane July.

Pour Wilfried Agaya, chargé d’étude du ministre de l’économie, cet atelier a tout son sens dans la mesure où les experts apportent un plus aux différentes administrations sur les questions de PPP.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs