Dynamique Plurielle : Le nouveau mouvement de soutien à Ali Bongo Ondimba

lundi 23 mai 2016 Politique


Leaders de partis politiques proches du Parti Démocratique Gabonais (PDG), dirigeants d’entreprises publiques et privées, citoyens, la Dynamique Plurielle, le mouvement lancé le week-end écoulé se veut être un groupement fédérateur. Son leitmotiv, soutenir la candidature d’Ali Bongo Ondimba avec un idéal de paix, liberté et amour du pays.

A l’approche de l’élection présidentielle, chacun cherche à se ranger dans un camp. C’est le cas du mouvement Dynamique Plurielle, une entité récemment lancée et regroupant des membres du Gouvernement, des leaders des partis politiques proche de la majorité, le Secrétaire Général de la Présidence de la République, des dirigeants d’entreprises publiques et privées, des syndicats, des associations et des citoyens lambda. Objectif : soutenir Ali Bongo Ondimba à la présidentielle à venir et ainsi lui permettre de rempiler haut la main.

Le mouvement a été lancé pour accompagner la campagne « Changeons ensemble » d’Ali Bongo Ondimba qui prône l’égalité des chances pour tous.« Ce rassemblement vise à transformer les individualités que nous sommes ou que nous étions en un mouvement puissant, en une unité d’action, en une vague montante que chacun au loin peut apercevoir. Une vague dont les gens vont entendre parler aux quatre coins du Gabon et même à l’extérieur de nos frontières. Une vague qui va se transformer en une dynamique de victoire pour porter avec joie, avec allégresse, dans un effet d’entraînement, l’espoir d’un peuple, l’espoir d’une nation, l’espoir d’un pays incarné par Ali Bongo Ondimba  », a souligné Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Plateforme d’expression

A en croire ses adhérents, le mouvement par-delà son objectif de soutien à la candidature de l’actuel Président de la République, se présente comme un terrain privilégié d’expression. Un cercle d’échange où chaque membre aura son mot à dire et pourra partager ses idées. La Dynamique Plurielle, est une plateforme dédiée aux « citoyens de toute sensibilité politique, de toutes origines et de tous milieux, dans un esprit de respect mutuel et de tolérance », affirme Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Malgré tout, « cette dynamique nouvelle, cette volonté d’agir ensemble, cette envie de gagner ensemble ne doit pas gommer nos spécificités. Le syndicaliste restera syndicaliste, le politique restera politique, l’associatif le demeurera, le chef d’entreprise continuera à gérer son entreprise, à créer des emplois et des richesses dont notre pays a tant besoin  », déclare le ministre de la Santé, Paul Biyoghe Mba.


3M

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs