Droits d’auteurs : Les artistes gabonais passent à la caisse !

vendredi 16 février 2018 Culture & people


Après 48 ans d’attente, les artistes gabonais ont reçu hier, jeudi 15 février courant, leur premier chèque de redevance des droits d’auteurs à l’occasion d’une cérémonie solennelle organisée par le Ministre de la Culture et des Arts Alain, Claude Bilié By Nzé, en collaboration avec le Bureau Gabonais des Droits d’auteurs et droits voisins (BUGADA) à l’auditorium de Gabon 1ère.

Hier à l’auditorium de Gabon première, le Ministre de la Culture et des arts Alain Claude Bilié By Nzé et le Bureau Gabonais des Droits d’Auteurs et droits voisins (BUGADA), ont remis comme annoncé récemment, les premiers chèques au titre de la redevance des droits d’auteurs à plusieurs artistes. Revenant sur la définition des droits d’auteurs qu’il considère comme le principe de propriété qui concerne tous les créateurs des œuvres de l’esprit, le Directeur du BUGADA Maximin Obame Ella a indiqué dans son discours circonstancielle que cette répartition, la première du genre est faite de manière forfaitaire. Et que pour ce début de la récolte, seuls les artistes enregistrés au BUGADA sont les premiers bénéficières.

Pour le Ministre de la Culture et des Arts, le 15 février 2018 est une date historique. Selon lui la distribution des premiers chèques de la redevance des droits d’auteurs peut être considérée comme des prémices annonciatrices de la récolte de la moisson. Appelant les artistes à taire les querelles et à se souder les coudes pour une même cause, Alain-Claude Bilié By Nzé a annoncé des projets de lois à soumettre au parlement, pour l’amélioration des conditions de vie et travail de l’artiste gabonais.
Pour cette première distribution des chèques assortie de la remise des cartes de membres à vie du BUGADA et qui donne droit désormais aux droits d’auteurs, une dizaine d’artistes, les premiers inscrits à cette organisation ont été honoré dont Vyckos Ekondo, Christian Makaya Mboumba alias Mackjoss, Santos Bakita, Melchy Obiang, Mabika Kombila (le pleureur), Pierre Rendambo, Alexis Ngoua Mba …

« Le débat sur les droits d’auteurs date de depuis 1970. Après nous avons attendu, aujourd’hui le 15 février 2018, est un grand jour pour les artistes, les créateurs des œuvres de l’esprit. Je voudrais rendre un hommage au chef de l’Etat qui a pu rendre effective la perception de cette redevance des droits d’auteurs dans notre pays », a déclaré Vyckos Ekondo. Un hommage a été rendu aux artistes disparus tels que feu Pierre Claver Nzeng, Oliver Ngoma, Alexandre Samba, Sony Edingo, Serge Egniga, Christ Ayoum, Kacky Disco,..


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs