DOSSIER NOEL : Noël ! Noël ! Noël ! Jésus est né, chantons Noël !

vendredi 25 décembre 2015 Speciales


Comme tous les ans à cette époque, le monde catholique auquel nous appartenons pour la plupart au Gabon célèbre la venue de l’enfant Jésus, fils de Joseph, le charpentier, et de Marie, la vierge, sur laquelle Dieu a choisi d’opérer le « miracle de la vie » puisque l’amenant à enfanter sans être passée au préalable par l’étape des rapports humains alors qu’elle était de chair et d’os comme tous les autres êtres animés.

Du coup, commence la véritable symbolique de la vie sur terre, celle que le Seigneur lui- même a résumé en un mot : AMOUR. D’où l’on détient des « neuf chœurs angéliques », hiérarchie de classe des anges et autres intermédiaires entre Dieu et les hommes que notre Dieu lui- même se fait l’un de nous. Il n’est que tendresse aimable… Pour sauver les hommes, c’est Dieu qui se donne. Comment après l’évocation d’un tel message ne pas comprendre ce qui amène l’ange à demander aux gens de la terre de ne rien craindre et d’être tous dans la joie. La venue de l’enfant Dieu, du Dieu fait homme, du Dieu incarné, est plus qu’une fête, une manifestation de ce que le Seigneur nous a toujours promis : sa Paix, sa Justice, son Amour et son Bonheur. Quelle gestion nous en faisons, nous, à qui il a donné l’intelligence et a demandé de commander sur toutes les autres créatures et après la création de qui il s’est reposé ? Mesurons-nous suffisamment la portée du geste divin lorsqu’il nous est ainsi rapporté par les saintes écritures ?

Noel pour un déclic dans nos consciences !

La naissance de Jésus ne devrait pas faire l’objet d’une fête annuelle s’il ne s’agissait que d’une simple venue sur terre d’un être, fut-il l’enfant Dieu, mais là où il est important que l’on se souvienne de ce moment historique, c’est quand il s’agit de se remémorer d’où l’on vient et quelles sont les missions que le Seigneur nous a assignées, tout comme il n’est pas inutile de faire son introspection pour se demander comment lesdites missions ont-elles été remplies. Tout simplement parce que nous sommes ici bas des voyageurs appelés à repartir vers une destination que lui seul a prévu pour nous, d’où le verset du premier livre de la Bible, la Genèse : « Homme souviens-toi que tu es poussière, et que poussière tu es né, poussière tu retourneras ».

Au-delà donc de la fête des tout-petits parce que symbolisant la naissance ou pour être plus précis la venue de l’enfant Jésus, Noel devrait être conçue comme celle de la renaissance au sens du changement de mentalité pour que l’homme tente de retrouver tous ses attributs afin d’humaniser la société, la rendre plus conforme aux attentes du Tout Puissant. Que nous avons péché cette année finissante plus que l’année d’avant ! Qu’attendons- nous faire de 2016 ? Tel devrait être l’idée qui hante l’esprit de tout un chacun au moment de célébrer Noel !    


JGN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs