Dialogue national : Pourquoi Ndemezo’o dit oui ?

mercredi 26 octobre 2016 Politique


Le président du parti de l’opposition, Démocratie Nouvelle, René Ndemezo Obiang, a réaffirmé lors d’une conférence de presse organisée le 25 octobre à la Chambre de commerce de Libreville, son accord à la participation au dialogue national, souhaité par Ali Bongo Ondimba. Seule voie de sortie, selon lui, pour éviter une guerre civile au Gabon et lui permettre de vivre l’alternance politique et démocratique.

« Le Gabon ne va pas s’arrêter, le Gabon va continuer de vivre. C’est donc fort de cela que nous fils de ce pays devront nous asseoir pour discuter dans le but de rechercher des voies et moyens permettant d’initier et d’imposer des réformes devant rendre plus crédibles et plus transparentes les élections à venir », ainsi parle le président de Démocratie Nouvelle.

Pour L’ancien député de la ville de Bitam, le dialogue est vital pour le pays. Mieux, il sera loin d’être une sinécure. « Il s’agit de poser les bases pour un nouveau Gabon qui engage les générations futures. Le dialogue politique national qui va mettre autour d’une même table les représentants du pouvoir établi, ceux de l’opposition ainsi que ceux de la société civile pour sortir le Gabon de la crise qui l’accable ».

Le dialogue qui doit aider le Gabon à aller de l’avant doit se faire sous le contrôle de la communauté internationale. « Il y a un tas de conditionnalité que nous devons poser. Nous sommes pour le dialogue mais avant tout un ensemble de principes doit être mis en place. Il faut définir le contenu du dialogue  », soutient l’ancien directeur de campagne de Jean Ping avant de rajouter « L’opposition ne doit pas aller aux élections législatives avec les mêmes textes. Il faut les changer, sinon la Cour constitutionnelle va toujours donner la majorité de voix au parti au pouvoir ».

C’est pourquoi René Ndemezo’o Obiang invite le pouvoir en place à mettre fin à la chasse aux sorcières et libérer les nombreux militants arrêtés lors de la crise post-électorale.


YAO

Vos commentaires

  • Le 27 octobre à 04:02, par Aristo En réponse à : Dialogue national : Pourquoi Ndemezo’o dit oui ?

    1- Pourquoi pensez que ce seront les hommes politiques qui prendront les bonnes décisions qui rendront les Gabonais plus heureux soit disant via un《dialogue politique》 ?

    2- Le 《dialogue politique》qu’est-ce que c’est réellement d’autant plus que personne n’en connaît les contours et les objectifs ?

    Conclusion : Au Gabon, les meilleures conditions de vie vont émaner des Gabonais eux-même et non des hommes politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre à 00:49, par gabao.kool En réponse à : Dialogue national : Pourquoi Ndemezo’o dit oui ?

    Ndemezo’o peut aller se faire foutre

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 22:25, par Pulcherie En réponse à : Dialogue national : Pourquoi Ndemezo’o dit oui ?

    Il n’a vraiment pas de choix c’est un malade emballant,le mieux pour lui c’est accepté le dialogue que propose le président si non il est un homme mort.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 18:50, par Ines En réponse à : Dialogue national : Pourquoi Ndemezo’o dit oui ?

    Bien réfléchi cher René Ndemezo Obiang, c’est tous qui te reste à faire vu ton état de santé.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 14:41, par mohla En réponse à : Dialogue national : Pourquoi Ndemezo’o dit oui ?

    En démocratie la liberté de s’exprimer est de mise,donc j’estime que monsieur Ndemezo a le droit de s’exprimer librement.vous dites qu’il n’a pas le droit de parler au non des gabonais,et qui a conféré aux autres le droit de parler au nom des gabonais ???? tous autant qu’ils sont,sont ceux qui ont mis le pays dans cet état,y compris monsieur ping. on veut être démocrate mais on n’accepte pas que l’autre exprima une opinion différente ! je trouve ça bazar de la part des pseudos démocrates que vous êtes.tous ces vieux après des décennies a piller les caisses du pays se découvrent un amour soudain pour le peuple,a l’age de la retraite. vous prenez les gens pour des bouffons ou quoi ?? loin d’être fan de ce monsieur,j’accepte qu’il exprime ses opinions quant bien même je ne les partage pas. il est libre et s’est ça la démocratie

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 09:57, par NDONG NSI En réponse à : Dialogue national : Pourquoi Ndemezo’o dit oui ?

    Mr R.N
    Cet homme se soucie du sort du Gabon ou des centaines de millions de cfa qu’il a reçu du pouvoir pour sa prise de position pour ce dialogue ? A-til mouillé de cet argent tous les suivistes derrière lui de D.N qui feignent de comprendre que Ndemezo est seulement interessé par l’argent que du sort des Gabonais/Ndemezo peut-ils dire aux Gabonais le contenu du dialogue qu’il defend pour une transparence des elections avenirs ? Qui est -il pour parler au nom des Gabonais/Cet hopmme fait pitié pour semble-t-il un poste de V.P et du placement de sa parente au Ministère de l’Economie Forestière du Gouvernement ISSOZET,il chosit de se joindre aux bourreaux de la republique ,de marcher et cracher sur les cadavres post-electoraux des jeunes Gabonais morts pour l’alternance et la liberation du Pays Gabon/ et lui avec un rictus demoniaque, se moquer des familles en deuil sur tout le territoire national .
    Professeur Jonathan t’es un homme qu’on respecte,il n’est pas tard retires toi de bal de sorciers/

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs