Développement : Les propositions de l’AJEV et de G25…

lundi 30 avril 2018 Politique


Prêt de 150 associations et parti politiques ont participé, samedi 28 avril dernier au Jardin Botanique, à un séminaire ayant pour thème : « comment valoriser et impacter le développent du Gabon en tant que parti politique, associations, ONG ou membre de la société civile ». L’objectif de l’Association des Jeunes Emergents Volontaires (AJEV) et son partenaire G25 d’emmener les ONG et parti politique à la mise en place d’actions concrètes et citoyennes pour venir en soutien à l’action du gouvernement.

L’Association des Jeunes Emergents Volontaires (AJEV) vient, en collaboration avec son partenaire G25, de poser, à l’image de ses dernières sorties, un acte citoyen en réunissant prêt de 150 associations et plus de 1300 participants qui ont échangé sur les actions citoyennes à mener pour valoriser, impacter la vie économique et sociale de la nation. Pour les promoteurs, le dit séminaire est moyen d’impliquer d’avantage les ONG, association et partis politiques. « L’intérêt de ce séminaire, c’est de faire passer un palier afin qu’elles sortent (associations, ONG et partis politique) de leurs coquilles pour devenir de véritable acteurs de leurs développement en s’appuyant sur les mécanismes déjà en vigueur mais aussi en utilisant les mécanismes qui s’offrent à elles de par leurs structures. Nous voulons qu’elles puissent révélée la totalité de leurs potentiel pour le bien du pays », a déclaré Hercule Nzé Souala, responsable de la communication de la plate forme AJEV.

Ainsi, six interventions ont été enregistrées. André Gwodock, président d’honneur et Fondateur de l’association Gabon 2025 a animé le thème relatif à « l’entreprenariat social et solidaire » , Justin Ndoudangoye, Secrétaire Général de la plate forme AJEV a devisé sur le « fonctionnement et financement des associations », Marius Assoumou, Secrétaire Général Adjoint du Parti Démocratique Gabonais (PDG) en charge de l’UJPDG, s’est intéressé à la « modernisation et redynamisation des partis politiques », Mavela Bondo Bondo, pilote par ailleurs vice-présidente de l’appel des mille est revenue sur « le rôle et l’impact des femmes dans le milieu associatif » et Hercule Nzé Souala, responsable de la communication de la plateforme AJEV a expliqué « comment communiquer en tant qu’association ».

A noter qu’un thème aurait pu résumer ledit séminaire à savoir « l’entreprenariat social et solidaire », développé par André Gwodock. Selon lui, l’entreprenariat social et solidaire consiste à créer une activité économique viable pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux. Lequel entreprenariat s’organise autour de quatre principes à savoir le dynamisme entrepreneurial, la lucrativité encadrée, la finalité et gouvernance participative. Le séminaire s’est achevé par une invitation à adhérer à l’AJEV, la remise de fonds d’accompagnement de certains AGR et à l’annonce du lancement dans les tous prochains jours de l’initiative « AJEV solidaire » aux jeunes entrepreneurs gabonais.


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs