Dette publique : Un recul de 4%

lundi 17 juin 2019 Economie


Evaluée à 64% du PIB, la dette publique du Gabon est en baisse de 4% selon les indications du représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) au Gabon, Marcos Poplawski-Ribeiro.

L’économie gabonaise retrouve progressivement ses marques. La dette publique, l’un des goulots d’étranglement de la gouvernance locale suit ce chemin. De 64% il y a quelques années, cet indicateur enregistre un recul de 4% cette année pour se situer autour de 60% du PIB. Ce léger recul résulte à en croire le représentant du FMI au Gabon, Marcos Poplawski-Ribeiro, des réformes engagées depuis juin 2018 pour améliorer la situation économique du pays alors que la crise sectorielle qui frappe le monde entier fragilise les rendements et à plusieurs niveaux.

Cette reprise instruit ainsi, le gouvernement à maintenir la cadence des réformes à travers d’autres «  réformes structurantes » et à même de stimuler l’investissement et régler la question du chômage qui frappe de nombreux gabonais notamment les plus jeunes. « Il faut que nous continuons dans cette tendance, à travers la mise en place des réformes structurantes… », a déclaré le représentant du FMI.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs