Dette publique : Le Gabon au rouge !

samedi 12 mars 2016 Economie


Tous les indicateurs de performance sont au rouge si l’on en croit l’analyse de l’économiste gabonais Mays Mouissi qui estime que depuis 2009, l’encours de la dette du Gabon aurait été multiplié par 2,5 et s’élèverait désormais à 3.343 milliards de francs CFA dont 90% de dette extérieure.

Le Gabon serait-il trop endetté ? Compte tenu des impacts défavorables actuels, liés notamment à la baisse du prix du baril de pétrole, aujourd’hui situé à 20 dollars. La dette du Gabon continue d’après Mays Mouissi de croitre ! De 35 % en 2015, la dette du Gabon devrait atteindre la barre des 42 % les prochaines années, selon la planification du Fonds Monétaire International (FMI). Ce qui sous-entend que le plafond protecteur (raisonnable) de la dette du Gabon fixé à 35 % serait largement dépassé. Pour rétablir l’ordre, il faudrait absorber plus du quart des ressources budgétaires de l’Etat.
Toujours selon le même analyste, depuis 2009, la dette du Gabon n’a pas cessé d’augmenter avec les émissions d’euro-bond comme celle réalisée en 2014 d’une valeur de 500 millions de dollars, destinée au développement de projets publics : financement d’infrastructures dans le domaine de l’énergie, de l’eau, de l’éducation et des établissements de santé.
Le dernier emprunt obligataire en date, d’un montant de 80 milliards de francs CFA, aurait servi aux financements des travaux d’aménagement et de réhabilitation des voiries urbaines de Libreville. Dans le contexte actuel, tout montre que le Gabon s’est endetté plus qu’il ne le devait. En sept ans, tous les agrégats d’appréciation des statistiques de la dette se sont inexorablement dégradés. Les marges de manœuvre budgétaire et financière ne permettant plus de contracter une dette supplémentaire dans la mesure où la situation actuelle du budget public ne le permet pas. Les parlementaires dans leur devoir d’alerte, se doivent dès lors de trouver des stratégies, des solutions pouvant permettre de réduire cette dette.


LAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs