Dette intérieure : L’optimisme de la CGP

samedi 28 mai 2016 Economie


Tout indique que le Président du Conseil Gabonais du Patronat (CGP) est optimiste, quant au règlement de la dette intérieur de l’Etat contracté auprès des entreprises locales. Francis Jean-Jacques Evouna, Président du CGP l’a clairement signifié à l’occasion d’un échange avec la presse ce vendredi 27 mai 2016 à la Chambre de Commerce du Libreville.

Partant de 340 milliards en 2006, la dette globale du Gabon est fixée en 2016 à 1412 milliards de F CFA, suscitant ainsi plusieurs inquiétudes sur sa capacité de remboursement surtout avec l’effondrement des cours des prix du baril du pétrole. De cette dette globale, 462 milliards seront soldés par l’Etat gabonais. Une manne destinée aux entreprises locales, toutes tailles confondues.

Dans un passé récent, la dette intérieure du Gabon avait défrayé la chronique. Aujourd’hui, l’heure semble être à l’optimisme. Bonne nouvelle pour les PME notamment celles regroupées au sein du CGP ? « En ce qui nous concerne, les membres du CGP doivent savoir que nos entreprises ont été prisent en comptes. Nous n’attendons plus que le paiement et le Gouvernement n’a pas de choix  » a déclaré Francis Jean-Jacques Evouna, Président du CGP.

Conduite par Fabrice Andjoua Bongo Ondimba, la C.I.A.C.D.I.E , organisme mandaté par le Gouvernement pour auditer les entreprises dont la mission consiste à déterminer la réelle dette de l’Etat. A en croire, la commission pilotée par Fabrice Andjoua Bongo Ondimba, l’Etat doit 462 milliards aux entreprises locales. Mais comment parvenir au règlement définitif de la dette intérieure sans atténuer l’endettement ni maitriser toute la stratégie globale d’endettement qui se résume en trois séquences dont la situation de la dette, la stratégie d’endettement publique et la viabilité de la dette publique ?

« Les conclusions des rapports en cours de finalisation par les experts du C.I.A.C.D.I.E seront transmises instamment aux deux Ministres en charge de l’Economie et celui du Budget et aux deux directeurs en charge de la Dette et celui du Budget et des Finances Publiques en vue d’un accord stratégique globale du Gouvernement et de son administration pour apurer définitivement cette dette intérieure à très court terme » a déclaré Francis Jean-Jacques Evouna, Président du CGP. Lequel Président est d’avis que l’Etat est disposé à régler la dette des entreprises locales au courant des mois de juin et décembre 2016.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs