Dette : 1472 milliards de francs CFA, plafond de nouveaux emprunts

samedi 18 février 2017 Economie


Le Gabon vient de fixer son nouveau plafond d’emprunt à 1472 milliards de francs CFA. La stratégie sera étalée sur une période de 2 ans entre 2017-2019.

Après la stratégie de l’Etat gabonais pour la période 2016-2018 arrêtée à 1645 milliards de francs CFA, un nouveau plafond d’endettement pour la période 2017-2018 vient d’être fixé. Arrêté à 1472 milliards de francs CFA et classé de manière séquentielle, le plafond de nouveaux engagements représente 659 milliards de francs CFA soit, 559 milliards de francs CFA à titre d’emprunt extérieurclassiqueet 100 milliards de francs CFA à titre d’emprunt intérieur. Cela représente 84,8% et 15,2% des montants sollicités.

Pour 2018, l’Etat planche sur un montant total de 484 milliards de francs CFA soit, 384 milliards de francs CFA d’engagements extérieurs contre 100 milliards de francs CFA d’engagements intérieurs. Cela représentera 79,3% et 20,7% du total de prêt. En 2019, les nouveaux engagements ont été fixés à 329 milliards de francs : 229 milliards de francs CFA d’emprunts extérieurs et 100 milliards de francs CFA d’emprunts intérieurs.

Bémol, aucune indication de l’orientation de cette manne financière n’a été dévoilée mais, empêtré dans une crise économique jusqu’à présent sans fin, cet argent devrait servir de financement de l’économie en particulier, de projets de développement socio-économiques comme on en a vu dans le passé et ce, en dépit de l’instabilité des indicateurs d’assurance des finances publiques.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs