Des « Serge Aurier », le football africain n’en veut pas !

mardi 16 février 2016 Speciales


Alors que l’on croit encore les africains pas totalement affranchis des jugements fallacieux à leur encontre, malgré les prestations et le comportement de beaucoup d’entre eux sur les stades européens à l’instar du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, voici un Serge Aurier venant jeter un pavé dans la marre à quelques heures d’un match capital de Ligue des champions contre les Anglais de Chelsea, tenant des propos injurieux à l’endroit de certains de ses coéquipiers et de son entraîneur.

L’attitude que vient d’afficher l’international ivoirien du Paris Saint Germain a de quoi surprendre puisqu’au vu de ses performances et du suivi de sa carrière, Serge Aurier n’a rien, mais vraiment rien à gagner en se conduisant de la sorte, surtout lorsque l’on se souvient qu’il y a seulement quelques mois, pour ne pas dire quelques semaines, son capitaine dans les « Eléphants », sélection nationale de Côte- d’Ivoire, Yaya Touré évoluant dans le club de Manchester City en Angleterre tenait avant lui des propos à la limite du raisonnable après que le ballon d’or africain 2015 eut été attribué au Gabonais Pierre- Emerick Aubameyang de Dortmund en Allemagne.

 Quelle image donnent-ils des footballeurs africains en Europe est -on tenté de se demander lorsque l’on suit les commentaires des journalistes européens qui ne sont pas loin de refléter ceux de leurs compatriotes, habitués à traiter en prenant de la hauteur nos athlètes évoluant chez eux. C’est comme si les « Serge Aurier » ne comprennent pas ce pourquoi ils séjournent dans l’hexagone, en Espagne, en Angleterre, en Italie, bref, partout où ils se trouvent, pas moins qu’ils ne pensent à leur pays dont ils sont des ambassadeurs et non des moindres, ce qui devait leur imposer une certaine stature. Toute honte bue, nous ne pouvons que déplorer le geste qu’il vient de poser, d’autant plus qu’il peut avoir des répercussions sur le moral, nous allions dire le mental de ses coéquipiers dans un club où il compte énormément.

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »

Du coup en est- on à repenser Rabelais, auteur de la célèbre phrase, qui tenait à attirer notre attention sur la nécessaire dualité entre les prestations ou le rendu et le comportement. Comment être sûr d’une progression continuelle bénéfique à la société dans laquelle vous pouvez constituer un motif de satisfaction et donc un repère si votre conduite laisse à désirer ? C’est à cet instant que l’on se met à disserter sur l’Education indispensable au bon citoyen du monde que nous avons tendance à devenir par ces temps de mondialisation qui voient les femmes et hommes du Nord et du Sud, de l’Est et de l’Ouest, se mouvoir dans tous les sens en quête de mieux- être ou de plus de liberté.

Le Centre semble se déplacer lorsque l’on constate par exemple que des colonisateurs d’hier vont chercher leur prospérité chez l’ancien colonisé. Que ne vit-on pas entre le Portugal et l’Angola ? Le comportement de nos dirigeants doit également insister sur cet aspect des choses qui veut qu’avant qu’un africain soit exporté ou s’exporte, il soit soumis à une enquête de moralité, car il y a des attitudes que l’on devrait se garder d’adopter même si l’on réside dans son propre pays. C’est aussi ici qu’il est important de marier le Sport et les Etudes pour former des sportifs de haut niveau conscients des règles morales et des valeurs sans lesquelles leur œuvre risque de passer sous silence à force de scandales à l’image de celui que nous vivons avec regret aujourd’hui et que nous ne voulons pas voir se reproduire de sitôt. 


Dounguenzolou

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs