Déforestation au Gabon : Attention danger !

jeudi 6 octobre 2016 Société & environnement


Selon la dernière étude cartographique, portant sur l’état du couvert forestier du Gabon, commise par l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (AGEOS), la forêt gabonaise représente 23,59 millions d’hectares soit 88,97 % du territoire contre 23,66 millions d’hectares en 2010 soit 89,21% du territoire.

En cinq ans, le taux de dégradation du couvert forestier gabonais a été multiplié par plus de 20. En effet, estimé entre 2000 et 2010 à environ 4000 ha, soit 0,02%, les pertes du couvert forestier du Gabon sont estimées entre 2010 et 2015 à 96 230 ha, soit 0,40%. De 23,66 millions d’hectare en 2010 soit 89,21% la forêt gabonaise ne représente plus que 23,59% millions d’hectare en 2015 soit 88,97%.

Ces résultats qui se positionnent comme d’excellents outils d’aide à la décision en matière de politique de préservation de l’environnement conformément aux engagements internationaux en matière de protection de l’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique, sont le fruit de l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (AGEOS), agence nationale inaugurée en juin 2015.

Obtenus avec une précision estimée à 98 %, l’Ageos explique que les pertes du couvert forestier observées au cours de la période citée sont principalement associées aux activités d’agro-industrie, d’exploitations forestière et minière, à la réalisation de grandes infrastructures telles que les barrages hydroélectriques, les routes, ainsi qu’à la conversion de la forêt en jachères et prairies en milieu rural.

Entre 1990 et 2010 par exemple, ces pertes étaient principalement associées à l’exploitation forestière et l’ouverture de routes ainsi qu’à la conversion de la forêt en prairies et jachères.

A l’échelle mondiale, 20% des émissions de gaz à effet de serre selon les informations de l’AGEOS résultent de la déforestation et la dégradation des terres. A quelques semaines de la tenue à Marrakech de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) cette étude donne ainsi au Gabon matière à revoir sa politique nationale de protection de la forêt.


3M

Vos commentaires

  • Le 7 octobre à 09:56, par serges dry En réponse à : Déforestation au Gabon : Attention danger !

    ou est la difference entre l informaticien du site REGAB(regardez les elections au gabon ou regardez le gabon d autre part) et la societé ageos située a nkok poir mieu controler la foret gabonaise et pourtant cette societé aurait proposée aux institutions chargées des elections de...couvrircle gabon en cette election

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs