Défense des droits des enfants : la Croix-Rouge et l’UNICEF mutualisent leurs efforts !

mardi 10 mai 2016 Société & environnement


Le président de la Croix-Rouge gabonaise, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong et le représentant de l’UNICEF au Gabon, Jacques Boyer, ont signé hier lundi 9 mai 2016 un partenariat portant sur la défense des droits des enfants. Cet accord ouvre la voie à des actions communes et optimisera son impact conformément aux Objectifs de Développement Durable.

C’est un évènement spécial qui a réuni deux grandes institutions, la Croix-Rouge gabonaise et l’UNICEF. La signature de ce partenariat rentre dans le cadre d’une coopération entre la Croix-Rouge gabonaise et l’UNICEF. En effet, il est question, entre autre, de mener des actions communes pour garantir des résultats tangibles dans la protection des enfants et d’optimiser l’impact au Gabon. Ces actions s’inscrivent dans le cadre de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

« C’est à travers la mise en place de partenariats opérants et innovants comme celui-ci que ces défis peuvent être surmontés », affirme le président de la Croix-Rouge Gabonaise, Dr Guy Patrick Obiang Ndong. « La présence à l’échelle du pays de la CRG doublée d’une expérience multidimensionnelle vont s’ajouter au rôle prépondérant et à l’apport crucial de l’UNICEF pour réaliser nos objectifs communs en faveur de nos enfants  », a-t-il ajouté.

A son tour, le Représentant de l’UNICEF au Gabon a affirmé : « lutter contre les inégalités et les disparités et promouvoir l’accès des enfants vulnérables aux services sociaux de base, y compris en situation d’urgence requièrent la mutualisation de nos efforts et la capitalisation de nos expériences respectives. Cet accord y contribuera substantiellement et constituera un important jalon pour la réalisation des droits des enfants ».

Concrètement, ledit accord portera sur la lutte contre le VIH/SIDA, la promotion des pratiques familiales essentielles, la protection de l’enfant particulièrement contre les violences, les discriminations, les abus et le trafic, l’enregistrement des naissances, l’assainissement et l’hygiène, la promotion du secourisme et la réduction des risques de catastrophes. Enfin, la prévention des épidémies et la réponse aux éventuelles urgences.

Ce partenariat vise en outre, une instauration de consultations mutuelles afin de partager les informations et expériences.


MI

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs