Décharge de Mindoubé : Un guideur de Clean Africa y perd la vie

mardi 16 juillet 2019 Société & environnement


En plein milieu d’une guerre froide opposant depuis quelques mois, le nouveau maire de Libreville, Léandre Nzué à la société de collecte des ordures ménagères Averda, un accident a couté la vie à un guideur, employé de Clean Africa dimanche 14 juillet 2019 à la décharge publique de Mindoubé.

Selon une source proche de la famille, le guideur employé de Clean Africa, Aristide Ondzouli a été victime d’un accident mortel en plein exercice de son travail dimanche dernier à la décharge publique de Mindoube. Les difficultés d’accès des camions et autres engins sur le site géré par Clean Africa, (Ndlr : ancien SOVOG), sont d’après la même source à l’origine de cette tragédie. Selon des sources concordantes, la décharge publique de Mindoube qui est une déchèterie à ciel ouvert située en plein cœur de la capitale gabonaise est plus que saturée. Il est plus qu’urgent de trouver un nouveau site pour une nouvelle décharge afin d’ éviter d’autres accidents et pour éviter des catastrophes aux populations riveraines.

En effet la guerre de tranchée qui oppose la mairie de Libreville voulant à tout prix rompre le contrat avec Averda n’a pas voulu piper mot sur l’accident. D’après un ancien maire d’arrondissement, pour s’attaquer à la question récurrente de la propreté de Libreville, le nouveau maire Léandre Nzué semble mettre la charrue avant les bœufs. Car selon lui, pour résoudre ce type de problème il faut s’attaquer d’abord aux causes parmi lesquelles figurent la saturation de la décharge publique de Mindoube et non aux conséquences.

Averda qui vient de s’étendre à la capitale marocaine et la ville de Casablanca, pour un marché de 50 millions de dollars, serait sur le point de faire une conférence de presse pour livrer sa part de vérité. Le décès d’Aristide Ondzouli survenu dimanche vient exacerber la psychose chez les 700 employés d’Averda exerçant dans la collecte des ordures tant en ville qu’à la décharge de Mindoube, dont l’avenir semble désormais incertain au regard des menaces de l’édile de Libreville.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs