Daniel Ona Ondo en inspection dans les établissements scolaires de Libreville

samedi 27 septembre 2014 Société & environnement


Afin de s\’enquérir des capacités réelles d\’accueil des établissements scolaires de Libreville et ses environs, le Premier ministre, Daniel Ona Ondo, accompagné d’une importante délégation a effectué une mini-tournée jeudi 25 septembre 2014.

14.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Alors que la
rentrée des classes est prévue le 29 septembre prochain sur l\’ensemble du
territoire national, le Premier ministre, Daniel Ona Ondo à la tête d\’une
importante délégation, a visité jeudi 25 septembre 2014 plusieurs
établissements scolaires de la capitale gabonaise et de ses environs.

14.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Au cours
d\’un tournée marathon, le chef du gouvernement a visité tour à tour les Ces
d\’Avorbam, de Mikolongo, Léon Mba et Ange Mba, les lycées Paul Indjendjet
Gondjout, Diba Diba, Montalier, Jean Hilaire Aubame Eyeghé de Nzeng Ayong, Jean
Baptiste Obiang Etoughé de Sibang et Paul Emane Eyeghé d\’Oloumi. Mais aussi, le
collège André Gustave Anguilet d\’Awoungou et le Lycée Technique national Omar
Bongo dans la commune d\’Owendo.

14.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\"> Daniel Ona Ondo a ainsi pu, dans un premier
temps, s\’enquérir sur place des capacités réelles d\’accueil desdits
établissements secondaires à quelques jours de la rentrée des classes, puis évaluer
les difficultés auxquelles ils font encore face. Que ce soit sur le plan
pédagogique, au niveau des infrastructures, des équipements, de l\’insalubrité,
de la sécurité aux abords, des accès et de la cohabitation avec certains squatters.

14.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Si des
efforts ont été faits par le gouvernement en ce qui concerne l\’amélioration des
conditions d\’accueil dans certains établissements comme au Ces Léon Mba, au Ces
Mikolongo ou encore au lycée public de Montalier, «  normal\">beaucoup reste à faire dans d\’autres établissements », a
déclaré le Premier ministre au terme de sa tournée.

14.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Devant
l\’ampleur des problèmes à résoudre, un plan d\’urgence devrait être lancé sous
peu afin de remédier aux insuffisances observées et permettre aux élèves de suivre
les cours en toute quiétude durant l\’année académique 2014-2015.

14.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">« Les manquements sont rattrapables. Certainement
pas d\’un coup de baguette magique, mais plutôt en procédant par série. D\’abord
en remédiant le plus rapidement possible aux problèmes d\’ouvrages et d\’équipements
qui sont minimes. S\’agissant des difficultés d\’accès au sein des
établissements, le plan d\’urgence qui sera mis en place se chargera largement
de lui. Nous n\’allons pas rester les bras croisés
 », a indiqué le Pr
Daniel Ona Ondo.


ASMP

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs