Crise socio-économique : La solution miracle de Mbindzi Piebi Pierre-Gaëtan !

lundi 31 juillet 2017 Société & environnement


La crise multiforme qui secoue actuellement le Gabon ne laisse pas l’église de réveil indifférente. Pour amener chacun à croire et espérer en l’avenir, l’église Jésus Christ est la Réponse (JCR) organise la sixième édition de sa manifestation dénommée Mega manif. Axée sur le thème, « Elevez votre niveau de foi et d’espérance », la rencontre devrait selon le pasteur Mbindzi Piebi Pierre-Gaëtan permettre à tout un chacun d’affronter la crise en toute sérénité spirituelle.

« Ne déposez pas la clé sous le paillasson et ne laissez pas le climat (actuel) prendre le dessus » ! Evocateurs de l’actuelle détresse de bon nombre de Gabonais (Ndlr : une détresse découlant de la crise), les mots du pasteur Mbindzi Piebi Pierre-Gaëtan ont le mérite de tracer la voie et par la même occasion forger les mentalités en cette période difficile. Tels sont les objectifs de cette sixième édition de la Mega Manif dont le contenu a été présenté lors d’un déjeuner de presse, le week-end écoulé. L’événement se tiendra du 23 au 27 août prochain au stade d’Oloumi. « Nous organisons cette conférence dans un climat hostile où les finances sont difficiles, où tout le monde veut que ça dégénère », a fait remarquer le pasteur de l’église Jésus Christ est la Réponse (JCR).

Pour autant, l’église doit-t-elle se départir de sa mission d’évangélisation destinée à sauver les âmes ? Non, pense le pasteur, car si l’église ne croit plus qu’adviendra-t-il des fidèles ? Ayant pour thème : « Elevez votre niveau de foi et d’espérance », la rencontre sera avant tout une solution spirituelle car estime Piebi Pierre-Gaëtan, « ce pays, (Ndlr : le Gabon) sans l’église n’est rien ! Il tient débout parce qu’il y a des gens qui prient pour lui ». Pour le pasteur, le désespoir est tellement ancré au Gabon au point que les Gabonais ne croient plus en rien. « Beaucoup de personnes ne croient plus en l’avenir », constate-t-il. La solution selon lui, est à rechercher dans la croyance en Dieu. « Toute crise doit nous conduire vers la recherche de Dieu », estime-t-il.

« Rencontre des aigles »

Au cœur de l’évènement qui fait la promotion d’une guérison spirituelle, des plénières sur des enseignements religieux notamment sur « la foi », « le leadership et la force de caractère », les louanges et adorations ainsi que les prophéties. Trois invités, pour la plupart des bishops de renoms sont attendus, à savoir Henry Fernandez des Etats-Unis, de David Eberechukwu et Humphrey Erumaka du Nigéria, tous des hommes de Dieu aguerris et dont l’action pourrait être une source de bénédiction pour la nation gabonaise au dire des organisateurs de l’évènement. Dénommées « Rencontre des aigles », ces plénières offrent un large éventail d’action sur la force de la persévérance face à un message défaitiste répandue dans la société gabonaise.


Michael Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs