Crise sectorielle : Comment sortir de l’impasse ?

vendredi 18 mars 2016 Economie


Trouver des « solutions » aux problèmes économiques qui plombent la croissance et accentuent le chômage, voilà l’impératif que se donnent le patronat gabonais (CPG) et le gouvernement.

Actuellement, seule une adaptation aux exigences du patronat peut sortir l’économie gabonaise de l’impasse. Les pouvoirs publics sont conscients de ce principe. L’heure est donc venue de se mettre à la tâche et accorder des facilités aux entreprises. Lesquelles entreprises jouent un rôle non négligeable dans la sauvegarde de la croissance et la création d’emploi en ce temps de crise mondiale pétrolière.

L’une des pistes de sorties de crise consiste à promouvoir la création des PME/PMI, en procédant à l’apurement de la dette intérieure. Cette dette qui occasionne le « chaos » dans plusieurs entreprises locales. Dans la même foulée, il faut impérativement, rendre plus « flexible » l’environnement économique national. C’est certainement ce qui a milité en faveur de l’organisation récemment d’une rencontre entre le gouvernement et le patronat gabonais. Objectif : converger vers cette recommandation, à condition que toutes les parties respectent leurs engagements.

Quid de la subvention des entreprises ?

L’un des obstacles qui retarde la promotion des PME-PMI au Gabon, est le manque de financement de nombreuses PME et start-up. La mise en place des prix tels que le « Grand prix de l’excellence », lancé pour booster l’entreprenariat est une belle initiative. Mais pour s’attaquer au problème, il faut « solutionner le mal à la racine ».

Pour cela, il est important que l’Etat subventionne le développement des PME en prenant à sa charge, le coût des garanties exigé par les banques et accompagne les jeunes opérateurs économiques. C’est de cette façon que des économies en Afrique et à travers le monde ont prospéré !


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs