Crise politique : les trois initiatives de Jean Ping

vendredi 30 septembre 2016 Politique


A la suite de son refus catégorique de participer à toutes formes d’initiative prévue par le pouvoir d’Ali Bongo Ondimba, Jean Ping a invité l’ensemble de la population gabonaise, ce jeudi 29 septembre 2016, à prendre une part active aux trois propositions de son action politique pour les prochains jours.

« Urbi et orbi » Jean Ping ne reconnaîtra jamais le pouvoir d’Ali Bongo Ondimba a déclaré l’opposant d’entrée de jeu jeudi 29 septembre après-midi à son domicile. Dans la foulée, celui qui affirme avoir eu la préférence de l’électorat gabonais à l’occasion du vote du 27 août dernier, a annoncé les trois initiatives qu’il entend mener. Initiatives pour lequel il invite l’ensemble de ses partisans ainsi que le peuple gabonais à participer.

En l’honneur des familles endeuillées, des disparus de la répression qui avait suivi la proclamation de la victoire d’Ali Bongo Ondimba, Jean Ping invite à observer, le jeudi 06 octobre 2016, une journée nationale de recueillement.

JPEG - 207.6 ko
Jean Ping en compagnie des ses pairs de l’opposition

« Président élu par vous, peuple gabonais » a déclaré Jean Ping. C’est par cette légitimité des urnes qu’il a annoncé la préparation d’un dialogue politique inclusif organisé à son initiative. Dialogue pour lequel il invite l’ensemble des gabonais de toutes obédiences ainsi que ceux de la diaspora à prendre une part active à ses assises. « Ce dialogue national inclusif sera, pour la majorité nouvelle que nous confère le suffrage du 27 août 2016, avec tous les gabonais, l’occasion de mettre en place les fondements d’une nouvelle République. J’invite dès cet instant, les partis politiques, les syndicats, la société civile, les confessions religieuses, la diaspora et toutes les forces vives de la nation à se présenter pour prendre une part active à ce dialogue national  » a-t-il ajouté.

JPEG - 184.9 ko
la foule nombreuse venue écouter l’opposant

Dans la bataille politique que mène Jean Ping afin de parvenir à la vérité issue des urnes, l’homme a lancé une invite au monde libre à se tenir au chevet du Gabon, et à la communauté internationale qui « avec insistance, a fait valoir l’impérieuse nécessité de se conformer aux voies légales et de jouer le jeu des institutions. Le processus électoral s’est soldé par le vote massif en ma faveur, malheureusement suivi d’un coup d’état militaro-électoral  » a conclu Jean Ping qui a demandé à la communauté internationale de prendre des sanctions ciblées à l’encontre de ceux qui se sont rendus coupables de ce coup d’état militaro-électoral.

Trois initiatives de Jean Ping que l’on jaugera certainement à l’aune de la participation de l’ensemble des acteurs concernés et invités.


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs