Crise de la Poste SA : Michael Adandé va recourir à la justice !

mercredi 16 novembre 2016 Economie


Pour situer les responsabilités et punir les auteurs de l’actuelle banqueroute de de la Poste SA, le Conseil d’Administration de la Poste SA dirigé par son PDG Michael Adandé, envisage le recours aux poursuites judiciaires.

Pour trouver des solutions à la crise sans précédent que traverse la Poste SA, le Conseil d’Administration, tenu ce début de semaine dans les locaux du siège social, envisage de saisir la justice pour établir les responsabilités de cette situation critique . « Vous savez que la poste SA est une société anonyme qui a connu une forte crise de liquidité, mettant les antennes de Poste Bank en désarroi. J’ai donc reçu instruction de réunir ce conseil d’administration pour voir comment saisir la justice pour faire en sorte que les responsabilités soient définies et comprendre exactement ce qui s’est passé, savoir comment gérer désormais la poste et faire en sorte qu’elle soit de plus en plus performante et offrir des meilleures prestations à la clientèle  », a déclaré Michael Adandé.

La sortie de crise passe inévitablement par l’injection d’au moins une centaine de milliards de Francs Cfa par l’Etat gabonais et l’application d’un plan de redressement. « Aussi, m’a-t-il paru pertinent avant d’adresser une plainte en bonne et due forme, de vous soumettre quelques rapports dressés par les vérificateurs, auditeurs et les services internes de la poste, décrivant l’environnement et la situation de quelques éléments de son patrimoine  »,a ajouté le PDG de la Poste SA.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs