Crise de l’éducation : Fridolin Mvé Messa pointe un doigt accusateur sur Florentin Moussavou

vendredi 24 mars 2017 Société & environnement


A l’occasion des festivités relatives à la journée nationale de l’Éducation dénommée Martine Oulabou, (Ndlr : en hommage à cette syndicaliste décédée au début de la décennie 90), Fridolin Mve Messa, président du Syndicat de l’Éducation Nationale (SENA) estime que l’actuel blocus dans le secteur de l’éducation est à mettre à l’actif de Florentin Moussavou, ministre de tutelle. C’est pourquoi Fridolin Mvé Messa demande désormais à avoir pour interlocuteur le Premier ministre, Emmanuel Issoze-Ngondet.

« Le Ministre de l’Éducation Nationale qui porte seul la rentabilité de l’impasse regrettable dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui, laquelle hypothèque fortement l’année scolaire 206-2017 », a déclaré Fridolin Mvé Messa, Président du SENA. Ce dernier dit s’interroger sur le comportement du Ministre de l’Eduction nationale qui, selon ses dires, ne favorise pas l’apaisement, tout en relevant le fait Fridolin Mvé Messa ait suspendu unilatéralement les travaux de la commission technique de l’école normale supérieure. Pour sortir de l’impasse, le SENA désire maintenant avoir pour intermédiaire le Premier Ministre.

Dans le lot de griefs formulés contre Florentin Moussavou, la suspension de soldes de 807 enseignants et la radiation de 19 autres. A cela s’ajoute la dissolution de la Conasysed. « C’est l’occasion pour le SENA de condamner une fois de plus cette grave violation des droits syndicaux dans notre pays. De même que nous réaffirmons notre soutien à la Conasysed », a déclaré Fridolin Mvé Messa. Autant de raisons pour lesquelles le SENA a exprimé une fin de non recevoir à l’invitation, du Ministre de l’Éducation Nationale, inhérentes à la reprise des négociations. « En revanche, nous invitons solennellement Monsieur le Premier Ministre à bien vouloir recevoir les partenaires sociaux pour une sortie de crise en exploitant notamment les rapports des séances de travail des 27 février et 10 mars 217 », a conclu Fridolin Mvé Messa.


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs