Coupures d’électricité : Retour des délestages à Libreville

mercredi 31 octobre 2018 Société & environnement


Le phénomène de délestages intempestifs refait surface à Libreville. Conséquences les populations commencent à se plaindre. De quoi jeter d’ores et déjà un doute sur la nouvelle équipe dirigeante.

Les quartiers de Libreville font à nouveau face à la recrudescence des coupures d’électricité. Le phénomène vient de resurgir dans plusieurs quartiers de la capitale gabonaise, et ce, depuis le week-end écoulé, (Ndlr : période correspondant à la nomination du nouveau directeur général de la SEEG). A Nzeng-Ayong, pour la seule journée du dimanche dernier, les coupures se sont enchainées au point d’affectés les populations. Malgré une accalmie lundi dernier, les délestages ont repris avec virulence. Aux environs de 21 heures, certaines zones situées dans le sixième arrondissement de Libreville ont subi de longues coupures répétitives. Une situation qui exaspère les populations. Lesquelles populations s’interrogent sur l’intérêt de la nationalisation de la gestion de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), unique fournisseur d’électricité au Gabon et autrefois sous tutelle des managers français.

Cette situation déplorable, surtout pour une entreprise qui prône l’excellence de son offre de distribution, intervient quelques jours seulement après le changement opéré à la tête de la boite. Pour rappel, après seulement huit mois de service, Marcelin Massila Akendengué a été remplacé par Jean pierre Lasseni Duboze pour n’avoir pas rempli les missions pour lesquelles il avait été nommé. Des missions basées essentiellement sur la satisfaction de la clientèle.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs