Consommation d’alcool : Le Gabon, toujours en tête du peloton africain …

mardi 29 août 2017 Santé


Dans un récent rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il a été établi qu’un gabonais âgé de plus de 15 ans consomme en moyenne 9,01 litres de boissons alcoolisées par an. Ce qui fait du Gabon, le premier pays consommateur d’alcool sur le continent africain.

Au Gabon, prendre une bière l’après-midi, entre une pause, après l’exercice physique, l’école ou le travail est une pratique désormais ancrée dans la conscience collective. Une habitude locale cautionnée voire justifiée par de nombreux citoyens. En effet, certains mettent cette déviance à l’actif du manque de loisirs. Toutefois, ladite pratique n’est pas sans conséquences sur l’image du pays. Et pour cause le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la consommation d’alcool à travers le monde, loge le Gabon en tête du peloton africain avec une moyenne annuelle de 9,01 litres/ an pour un individu âgé de plus 15 ans. Cette classification n’est pas la première du genre. Depuis plusieurs années, des agences d’alertes publient de nombreuses études qui jouent en défaveur du Gabon dans le domaine de la consommation d’alcool.

Pour rappel, en 2014, toujours selon un rapport de l’OMS, le pays occupait déjà cette première place. A ce jour le rang du Gabon est toujours le même. Pis encore, dans la quasi-totalité des catégories d’alcools (bières, vins, spiritueux), le Gabon remporte la palme d’or. « A l’origine, explique un consommateur, l’alcool n’était pas un produit de consommation courante. Le changement de tendance, c’est-à-dire l’addiction des Gabonais aux produits alcoolisés s’explique par de nombreux facteurs comme le sous-développement du système éducatif et le manque de loisirs. Au sortir d’une journée scolaire par exemple, une jeune ne sait souvent pas comment épuiser le reste de temps de la journée lorsque son cerveau a besoin de repos. Conséquence : il se rabat vers la consommation d’alcool qui lui offre un temps de détente ».

Pour diminuer l’addiction à l’alcool, l’OMS préconise de se limiter à une moyenne de dix verres par semaine et de s’octroyer deux jours d’abstinence par semaine. Mais les Gabonais peuvent-ils relever ce pari ? Difficile d’y répondre !


Michael Moukouangui Moukala

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs