Conseil National de la Démocratie : Fin de la plénière

lundi 7 mars 2016 Speciales


Plusieurs points contribuant à l’amélioration de la gouvernance du Conseil National de la Démocratie (CND) et à la modernisation du processus électoral au Gabon ont été débattus durant 5 jours (du 18 au 22 février 2016) lors de la 1ère session plénière extraordinaire du Conseil National de la Démocratie (CND), à savoir : la communication du Président de la République, l’examen de la modification du règlement intérieur, l’implication du CND à toutes les élections politique, la mise en place d’une commission d’éthique permanence chargée de l’application du code de bonne conduite, l’examen du projet de texte portant sur la procédure de saisine du CND, l’examen des différents litiges opposant des partis politiques etc…

Convoqués à l’initiative du chef de l’Etat qui veut faire du CND, un organe de gouvernance et de régulation politique devant s’insérer dans la vie institutionnelle du Gabon plusieurs autorités, partis politiques et associations ont pris part à cette assemblée plénière au cours de ces travaux axés sur la communication du chef de l’Etat, 4 recommandations ont retenu l’attention des participants, notamment la tenue d’un dialogue national ouvert à toutes les composantes de la Nation. Ce dialogue global se tiendra, mais au sein du CND. De ce fait, l’institution devra prendre le temps de préparer la tenue de cette grand-messe.


LAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs