Collectivités locales : Les maires de Ntoum investis

samedi 16 mars 2019 Politique


Après les communes de Libreville, d’Owendo et d’Akanda, le tour est revenu à celle de Ntoum, hier vendredi 15 mars 2019, d’abriter la cérémonie officielle de la prise de fonction du Maire Justin Parfait Bilogho B’Otogo et ses adjoints.

Investis par le Ministre de l’Intérieur, Justin Parfait Bilogho B’Otogo, Maire de la commune de Ntoum et ses adjoints Paulin Mba Biyoghe, Calixte Ntoutoume Nguema, Jeannette Mougoula et Innocent Ondo Ovono ont pris officiellement le contrôle de la mairie de Ntoum. Une commune dirigée par des élus du Parti Démocratique Gabonais (PDG) au pouvoir et tous maires sortant ont été reconduits, et ce, malgré leur bilan mitigé. « Ils n’ont rien apporté à la commune. Justin Parfait Bilogho B’Otogo (ancien Maire de la commune, Paulin Mba Biyoghe (ancien maire du 3e arrondissement), Calixte Ntoutoume Nguema (ancien maire du 2e arrondissement), Jeannette Mougoula (ancienne 1er maire adjoint du 3e arrondissement). Des maires sortant avec des résultats nul ont été reconduits. A quels résultats doit-on s’attendre ? », nous a confié un habitant de la commune visiblement courroucé et ayant requis l’anonymat.

Les populations de cette commune ont des besoins précis. « Ntoum est certes la plus grande commune en superficie au GABON, mais rien n’est impossible. Les populations veulent un marché et une gare routière au 3e arrondissement. Cela éviterait de voir le désordre des clandos du Pk 12 qui est l’entrée et la sortie de notre capitale (3e arrondissement). Un marché aux rails de Nkoltang un lycée qui peut être financer par les entreprises implantées à la zone spéciale du GABON (Ndlr : Nkok dans le 2e arrondissement) Construction de terrains de sports, voir la route du quartier Tchad -Matoto, électricité , eau au quartier Meyang, délocalisation d’une nouvelle gare-routière et d’un marché, construction de l’hôtel de ville, construction d’un paillage au quartier Nzoberet, une salle de jeux avec cyber café au 1er arrondissement. Voici en quelques mots mes propositions », a déclaré Michel Moukoto.

Au delà des défis liés à la question des ordures ménagères, à la matérialisation du Fonds d’Initiative Départementale (F.I.D) et la promotion de la Citoyenneté, le membre du Gouvernement a insisté sur la spécificité de la ville de Ntoum, ville cosmopolite aux portes de la Capitale gabonaise. « Il faut sortir du débat et des considérations ethniques avec la questions des autochtones. Avec la pression démographique Libreville pourrait s’étendre jusque chez vous. Faites donc de la place à tout le monde ; tout en évitant la spéculation foncière » a conclu Lambert Noël Matha, Ministre de l’Intérieur en présence du Premier Ministre Julien Nkoghe Békalé, natif de la commune qui a renvoyé les maires à l’exercice de leurs fonctions.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs