Collecte des ordures : Et si le Ministère de l’Intérieur s’appuyait sur les PME locales ?

vendredi 16 juin 2017 Société & environnement


N’est-il pas temps que Lambert-Noël Matha, Ministre de l’Intérieur et ses Hommes optent pour la libéralisation du secteur de la collecte des ordures ménagères ? Une question arrivant à point nommé au regard des tas d’immondices jonchant actuellement Libreville et ses environs. Une situation résultant des difficultés financières traversées par Averda.

Du marché de Nkembo à Kinguélé, en passant par Cocotier, des montagnes d’ordures jonchent les rues de la capitale gabonaise. Conséquence immédiate du récent arrêt de collecte d’ordures ménagères par le prestataire, Averda. Suffisant pour mettre à nu les limites de la convention passée avec l’Etat.

Conscient de l’immensité de la tache en matière de collecte d’ordures à Libreville, certains agents de la Mairie de Libreville souhaitent que les autorités de tutelle procèdent à des appels d’offre. Objectif : se tourner vers les PME locales. Ce qui permettra de casser le monopole d’Averda en la matière et éviter également l’interruption de la collecte. Une proposition d’ailleurs faite il y’a quelques années par l’uns des invités de l’émission Agora, présenté par notre confrère Has Nziengui, il y a quelques années.

Gabon Propre Services, SGA, Clean Africa, Agli, Sanivit, Rato, sont autant d’entreprises locales ne demandant qu’à être soutenues pour apporter leur expertise dans la gestion des ordures ménagères. En effet, d’aucuns n’hésitent pas à brandir l’argument selon lequel les rues de Paris en France ne sont pas nettoyées par une seule société.


PIN

Vos commentaires

  • Le 21 septembre 2017 à 18:29, par corto maltese En réponse à : Collecte des ordures : Et si le Ministère de l’Intérieur s’appuyait sur les PME locales ?

    parce que vous croyez que les PME locale vont mieux faire le boulot ? Comme d’habitude soit l’état ne va pas payer, soit il paie et les PME bouffent l’argent et ne feront rien. Vous savez bien que ça marche comme ça alors arrêter de nous faire croire à des mirages

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 13:19, par Mwana En réponse à : Collecte des ordures : Et si le Ministère de l’Intérieur s’appuyait sur les PME locales ?

    c’est clair !!
    je suis gabonaise. ce qu’il faut c’est des "nouveaux gabonais", des personnes plus sérieuses, avec une conscience professionnelle, incorruptibles ou qui font du bon travail même dans la corruption. il faut des gabonais qui accordent de l’importance à l’image de leur pays, il faut des patriotes ! des passionnés. On est fatigué de ceux qui acceptent des postes pour l’argent, fatigués de ceux à qui on offre des postes par affinités et pas par mérite !! trop c’est trop. il y a pire que les déchets, mais comment réussir les choses difficiles si on peine à gérer des choses qui sont sensées être simple ! vraiment les gabonais, arrêtez ! disons STOP à la mauvaise gérance.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs