CNSS : La Direction des Ressources Humaines rend les conclusions de ses investigations !

dimanche 30 septembre 2018 Société & environnement


La direction des Ressources Humaines de la CNSS vient de rendre public les résultats de l’audit inhérent à la situation des techniciennes de surface. Un des points de revendications des syndicalistes qui observent actuellement un mouvement d’humeur. Nous publions sans modification aucune, le communiqué parvenu à notre rédaction.

Les intéressées l’avaient déjà elles-mêmes sollicité lors des discussions préalables et les délégués du personnel l’avaient relayé lors de la rencontre du 14 août 2018. Dans la foulée, le Directeur Général de la CNSS avait annoncé la mise sur place d’une commission technique chargée, non seulement d’échanger avec les techniciennes de surface ; mais également d’examiner les conditions éventuelles de reconversion des intéressées dans différentes branches d’activités de l’Institution, correspondant au profil et à la qualification de chacune d’entre elles.

Il ressort du rapport de ladite commission, pilotée par le Secrétariat Général et la Direction des Ressources Humaines, sur la base des investigations menées, aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays, que plusieurs d’entre ces techniciennes de surface ont suivi des formations pratiques après leur recrutement. D’autres ayant été formées sur le tas en palliant certains déficits de personnels, notamment à l’intérieur du pays. Des formations susceptibles de leur donner des aptitudes pour occuper d’autres emplois et intégrer différents corps de métiers au sein de l’Institution, conformément à la nomenclature de classification administrative des agents à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Ce rapport déjà sur la table du Directeur Général, ne va pas sans avis motivés. Il propose notamment d’employer certaines d’entre elles dans les activités paramédicales telles que lingères, vendeuses en pharmacie ou infirmières ; et d’autres encore en qualité d’agents de liaison ou d’employés de bureau. Dr Nicole ASSELE devrait donc s’appuyer sur ces recommandations pertinentes pour se prononcer dans les prochaines heures, sans doute en faveur d’un redéploiement de ces « anciennes techniciennes de surface ». Les reconversions attendues, pour être efficaces et bénéfiques à la CNSS, devraient néanmoins être accompagnées des ateliers de recyclage et de renforcement des capacités dans chacun des métiers identifiés.


La direction des Ressources Humaines

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs