CNSS/Bilan d’étape : Le travail herculéen de Nicole Asselé

jeudi 20 septembre 2018 Economie


Après un an passé à la tête de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, CNSS, la Directrice générale, Dr Nicole Asselé a présenté, hier mercredi 19 septembre courant, un bilan d’étape au Ministre de la Protection Sociale et de la Solidarité Nationale, Guy-Maixent Mamiaka. Bon à savoir : ledit bilan est à cheval sur deux exercices comptables, (Ndlr : du 3 septembre au 31 décembre 2017 et du 1 janvier au 31 août 2018).

Rarissime dans le landerneau administratif gabonais ! Nicole Asselé a présenté à son ministre de tutelle, hier, dans la salle du Conseil d’Administration sise au 7ième étage du siège social de la CNSS, le travail accompli par son équipe depuis un an. Une obligation, semble-t-il contenu dans le Contrat de Performance signé par les administrateurs de crédits et autres hauts cadres de l’Administration gabonaise, peu après la mise en place du gouvernement Issoze-Ngondet III. Pour ce faire et comme le recommande le bon sens, cette dernière, à son arrivée, a tenu à connaître la santé tous azimuts de l’entreprise, avec bien évidemment la sacro-sainte bénédiction du Conseil d’Administration. D’où les audits commis.

Quid des résultats ?

Grosso-modo, les enquêtes ont révélé des limites de tous ordres. Si l’on s’en tient à l’exposé de l’actuelle patronne de la CNSS, elle a été confrontée à sa prise de fonction à des statuts inadaptés, des procédures douteuses et à un certain laxisme dans la prise de sanction. A cela s’ajoutait une mauvaise gestion des tâches du personnel, un système informatique caduc, une méconnaissance du portefeuille « employeur » et du fichier des assurés, pour ne citer que ces insuffisances.

Réalisations ?

L’actuelle direction générale s’est évertuée à mettre de l’ordre dans la chienlit enregistrée dans l’organisation du travail. En atteste l’adoption d’un organigramme et le recensement du personnel, toutes catégories confondues. L’assainissement du fichier paie a constitué également un gros chantier des nouveaux dirigeants de la CNSS. Idem pour la maîtrise du fichier des pensionnés résidents au Gabon comme à l’extérieur. Pour sa part, le Ministre de la Protection Sociale et de la Solidarité Nationale, Guy-Maixent Mamiaka a jugé appréciable le bilan dressé par Nicole Asselé, non sans mentionner son mécontentement quant au retard accusé dans la transmission du rapport trimestriel d’activité de la CNSS, (Ndlr : obligation dictée par les plus hautes autorités du Gabon).

Ce dernier a aussi invité en filigrane les syndicalistes à mener leurs actions dans le strict respect des dispositions légales. Sur ce point, Guy-Maixent Mamiaka est d’avis que la Direction générale doit intensifier le dialogue social interne avec les agents de la CNSS.


YFI

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs